Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Les populations exhortées à se plaindre auprès du Conseil national de l’ordre des médecins, chirurgiens dentistes et pharmaciens pour des sanctions appropriées

Bangui, 19 Oct. (ACAP) - Le Président du Conseil national de l’ordre des médecins, chirurgiens dentistes et pharmaciens, le Professeur Abdoulaye Sépou, a exhorté les malades ainsi que leurs parents à adresser à l’institution qu’il dirige des plaintes dûment écrites pour permettre aux membres de sanctionner le personnel indélicat des services de santé, lors d’une conférence de presse jeudi 18 octobre 2012, à Bangui.



Cette conférence de presse fait suite aux dysfonctionnements enregistrés dans le fonctionnement des services de santé, caractérisés par la négligence vis-à-vis des malades, leurs rackets, dont certains cas s’achèvent par le décès des patients. Le Professeur Abdoulaye Sépou, a rappelé que le Conseil national de l’ordre des médecins, chirurgiens dentistes et pharmaciens a été institué depuis 1982 par Ordonnance n°82.027 du 30 juin 1982 et a pour rôle de veiller à la moralité de la profession de trois corps, à savoir : les médecins, les chirurgiens dentistes et les pharmaciens. Pour être explicite, le Professeur Sépou a clamé que le conseil est là « pour siéger sur des actes qui ne reflètent pas l’orthodoxie afin de prononcer des sanctions disciplinaires ». Mais pour cela ait lieu, il faut que les malades et leurs parents parviennent à adresser au conseil une plainte écrite, a poursuivi le Président du Conseil national de l’ordre. Sur d’autres plans, le Professeur Abdoulaye Sépou a déploré l’inondation des formations sanitaires par les secouristes formés des Organisations non gouvernementales ou des associations, contrairement aux nombreux médecins, sages-femmes et infirmiers en attente d’intégration. Toujours dans le même ordre d’idée, le Président du Conseil national de l’ordre des médecins, chirurgiens dentistes et pharmaciens a épargné le Ministère de la Santé quant à la reconnaissance des associations et ONG intervenant dans le secteur de la santé, de même que l’attribution des patentes, une façon de mettre en cause le Ministère du Plan et de la Coopération internationale et celui du Commerce. Quand bien même la conduite du personnel de santé est décriée, le Professeur Abdoulaye Sépou s’est réjoui des efforts qui sont réalisés dans le secteur de la santé, notamment par la présence permanente des médecins résidents dans les hôpitaux centraux et le complexe pédiatrique, et également les efforts ayant conduit à la réduction de la mortalité maternelle, pour la placer actuellement au stade de 674 pour mille.

Samedi 20 Octobre 2012
Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3578 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36