Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Atelier de validation du Plan National d’Adaptation aux questions du genre en RCA

Bangui, le 04 fev. (ACAP) – La représentante du ministre chargé de l’Environnement, l’inspectrice centrale, Mme Rosine Jeanine Goporo a présidé, vendredi 04 février 2022, la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation du Plan National d’Adaptation (PNA) qui répond aux questions du genre en République Centrafricaine en présence de M. Igor Gildas Tola Kogadou, coordonnateur, expert national climat et des représentants des différentes entités qui œuvrent sur les questions du genre en Centrafrique.



L’objectif de cet atelier est d’examiner les informations contenues dans le document du PNA pour un processus qui répond aux questions du genre en vue de planifier et de budgétiser les processus du développement, afin de catalyser les investissements qui édifieront toutes les organisations concernées par les questions du genre.
 
La représentante du ministre chargé de l’Environnement a rappelé que la République Centrafricaine a ratifié tous les accords multilatéraux sur l’environnement ainsi que la convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques, signée à Rio de Janeiro, le 13 juin 1992 et ratifiée par la République Centrafricaine en mars 1995.
 
« Pour atteindre cet objectif, il est important de préciser les dispositions de la convention à travers le protocole de Kyoto à la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques du 29 avril 1997 qui fut ratifié par la RCA le 1er janvier 2008 », a-t-elle précisé.
 
 Mme Rosine Jeanine Goporo a annoncé qu’après les différentes négociations entre les pays pour la prise en compte des enjeux liés aux effets du changement climatique dans les programmes et projets nationaux l’adoption d’un nouvel accord dit « Accord de Paris, le 12 décembre 2015 a été nécessaire.
 
« La signature de cet accord en avril 2016 à New York par le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, a marqué la volonté du gouvernement à prendre l’engagement de lutter sans réserve  contre les changements climatiques », a-t-elle déclaré.
 
Elle poursuit en annonçant que c’est grâce à la signature et à la ratification de l’accord de Paris, que les actions en faveur d’une transition vers une économie sobre en carbone ont été prises en compte, avec la création des emplois pour les jeunes, des femmes, des communautés locales et autochtones, contribuant à l’amélioration de la qualité de vie.
 
Selon elle, pour concilier son relèvement économique et sa consolidation de la paix, la République Centrafricaine doit tenir compte des Objectifs du Développement Durable (ODD) auxquelles elle s’est engagée. C’est pourquoi, il est nécessaire de considérer l’aspect genre qui est une question transversale et de l’intégrer dans tous les domaines des réponses et des actions liées au changement climatique.
 
La représentante reconnait que la présence massive des participants à cet atelier témoigne l’intérêt qu’ils portent au développement du pays et indique aussi leur engagement à faire face au défi mondial contre le changement climatique, espérant que l’atelier puisse également permettre aux participants de bien examiner les informations qui répondent aux questions du genre.

 

Vendredi 4 Février 2022
Karl Ngrebada/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 8527 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36