Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La société civile centrafricaine met l’accent sur la sécurité comme priorité des nouvelles autorités

Bangui, 25 mars (ACAP) - Le Chargé de Communication de l’Association, « Lead Centrafrique pour le Développement Durable », Jean Sébastien Mboviou, a exhorté les nouvelles autorités centrafricaines à mettre l’accent sur la sécurité comme condition sine-qua-none de la reconstruction et de la relance économique, lors d’un micro-ballade initié par la rédaction de l’Agence Centrafricaine de Presse (ACAP), mardi 22 mars 2016, à Bangui.



L’objectif de ce micro-ballade est de recueillir les attentes des différentes composantes de la société vis-à-vis des nouvelles autorités qui prendront les rennes de l’Etat à compter d’avril 2016.
 
Pour y parvenir concrètement, Jean Sébastien Mboviou a préconisé la mise en œuvre immédiate « du programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion ou Rapatriement (DDRR) ».
 
Il a aussi suggéré le renforcement des capacités des forces de défenses et de sécurité de la République Centrafricaine, en mettant à leurs dispositions la logistique nécessaire. Sans quoi, a-t-il poursuivi, il n’y aura pas de paix, de sécurité et de développement économique attendus.
 
Se prononçant sur la gouvernance, Mboviou a émis le vœu que le nouveau gouvernement procède à la lutte contre les maux qui ont gangréné et qui continuent à ruiner la société centrafricaine notamment la corruption, l’impunité, l’enrichissement sans causes, le détournement des déniés publiques. Car il a estimé que la médiocrité, le vol, la gabegie et le clientélisme est érigé en système en Centrafrique. En conséquence la bonne gouvernance est de mise.
 
Il a recommandé aux nouvelles autorités la vigilance, la rigueur et faire en sorte que les Centrafricains, d’où qu’ils viennent, se reconnaissent filles et fils de ce pays, sans discrimination.
 
Concernant, l’élection de nouveau Président de la République, il a indiqué qu’elle répond aux aspirations du peuple centrafricain, puisque c’est lui qui l’a élu.
 
Un membre de l’Observatoire Nationale des Elections (ONE) à quant à lui insisté sur le respect de la Constitution, à commencer par le respect des mandatures, pour éviter que ces autorités se maintiennent au pouvoir. Ce respect doit également s’étendre aux maires et chefs de villages et de quartiers qui ne sont plus élus mais plutôt nommés.
 
Le Secrétaire générale de l’Association « Groupement Cercle des Eleveurs et Agriculteurs » au Cité de la paix (Boeing Bimbo), Mbouanga Antoine, a proposé en ce qui le concerne que le nouveau gouvernement mette l’accent sur la relance des activités agricoles et pastorales dans un contexte de paix et de sécurité.
 
Pour lui, l’élection de Président Touadera est l’émanation du peuple centrafricain, lequel doit se conformer strictement à la profession de foi sur la base de la quelle il a été élu.
 
 

Vendredi 25 Mars 2016
Basile REBENE/ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
Défilé du personnel féminin de l'armée de terre
Défilé des chars  de la Garde Presidentielle
Le feu de brousse
Les déplacés du site de la minusca situé au  pk 8 de BAMBARI  sont en fuite
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1506 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur