Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Avis partagés des Centrafricains sur le procès de Rodrigue Ngaïbona alias "Général Andjilo"

Bangui, 12 janvier (ACAP) - Le procès de Rodrigue Ngaïbona alias ‘Andjilo’, un des redoutables chefs de la milice anti-balaka qui se poursuit depuis deux jours durant la session de la Cour Criminel suscite des avis divergents au sein de l’opinion, selon un micro-balade réalisé par l’ACAP.



Curieux devant la salle d'audience de la Cour de cassation, jeudi 11 janvier à Bangui
Curieux devant la salle d'audience de la Cour de cassation, jeudi 11 janvier à Bangui
M. Armel Yakoupandé, spécialiste du droit pénale et des sciences criminelles, se réjouit de ce procès, surtout qu’il permet de traduire devant la barre « les bourreaux du peuple centrafricain ».
 
Salomon Béngai, étudiant à l’Université de Bangui, pense que Rodrigue Ngaïbona n’est pas la seule personne à commettre les infractions qui lui sont reprochées. Il a émis le vœu que ses acolytes soient dénoncés et traduits en justice.
 
Odile Kolondégué, commerçante au marché centrale, a mis en garde tous ceux qui continuent à commettre des exactions car ils seront rattrapés un jour par les tribunaux.
 
Rappelons que Rodrigue Ngaibona alias "Général Andjilo" a été arrêté le 17 janvier 2015 par des casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique. Il lui est reproché six chefs d’accusation, entre autres, la détention d’armes de guerre, le vol à mains armées, l'assassinat, etc.
 

 

Vendredi 12 Janvier 2018
Christian Singa / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1098 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur