Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Tenue prochaine à Bangui d'une retraite interinstitutionnelle de haut niveau

Bangui, 13 mars (ACAP) - La capitale de la République Centrafricaine, Bangui, va abriter, du 17 au 19 mars prochain, les travaux d'une retraite Interinstitutionnelle organisée par le gouvernement et l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), a appris l'ACAP, mardi 13 Mars 2018 à Bangui.



 La retraite interinstitutionnelle, dont le thème retenu est "la Stabilité des Institutions et le redressement national de la RCA" et qui est  cofinancé par l’OIF, va regrouper des grands témoins, d’éminentes personnalités d’Europe et d’Afrique au chevet de la République Centrafricaine, a indiqué, lors d’une communication à la presse, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’Étranger, chargé de la Francophonie et du protocole d’État, Chancel Sekodé Ndeugbayi,
 
L’objectif recherché est de réunir tous les Centrafricains, toutes les compétences qui travaillent dans les Institutions autour d’une table, et cela s’inscrit dans la continuité des actions de l’OIF qui a promis de soutenir la RCA dans son processus de relèvement.
 
« Ils seront là pour accompagner le gouvernement, dans son action, les Institutions de la République à consolider les stratégies qu’on doit mettre en place car notre pays vient de loin à travers les différentes crises à répétition que nous avions connues », a indiqué le ministre délégué.
 
Pour Chancel Sekodé Ndeugbayi, l’OIF a inscrit ses actions dans la dynamique de la restauration d’un ordre politique et démocratique viable, du développement et du renforcement des Institutions de l’état de droit ainsi que de la promotion et de la protection des droits de l’homme en conformité avec le cadre politique et les axes définis par le gouvernement centrafricain depuis la Transition jusqu’à ce jour.
 
« Au plan technique, les actions de l’OIF ont été orientées ces dernières décennies vers la mobilisation et la mise à disposition d‘ une expertise de haut niveau dans les domaines suivants : électoral, institutions constitutionnelles, média, justice, le dialogue,  réconciliation nationale, sécurité et droits de l’homme », a- t- il souligné.
 
Selon le ministre, ces assises vont permettre aux Institutions de jeter les bases d’une franche collaboration, gage de la stabilité de la République et du redressement national. 

Elles verront la participation, entre autres, du président du Conseil constitutionnel français, Laurent Fabius, et du président de l'Assemblée nationale sénégalaise, Moustapha Niasse

Il convient de rappeler que l'organisation de cette retraite interinstitutionnelle a lieu une semaine après le renouvellement du bureau de l'Assemblée nationale, qui a donné lieu à une vive tension au sein de la classe politique.

Mardi 13 Mars 2018
APL / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1192 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur