Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Signature d’un protocole d’accord pour un don de la BAD à la RCA

Bangui, 1er juin. (ACAP) – Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua et le Socio-Economiste de la Banque Africaine de Développement (BAD), Jean-Chrysostome Morissi, ont signé, vendredi 1er juin 2018 à Bangui, un protocole d’accord de don d’un montant de plus de cinq milliards de F CFA au Programme d’Appui à la Reconstruction des Communautés de Base 1 (PARCB 1), en présence de quelques membres du gouvernement.



Jean-Chrysostome Morissi et Félix Moloua
Jean-Chrysostome Morissi et Félix Moloua
Ce don vise à renforcer les moyens d’existence durable des populations affectées par la crise politico-militaire et la cohésion sociale.
 
Le ministre Félix Moloua  a indiqué que ce programme permet d’assurer l’insertion et la réinsertion  socioprofessionnelle des jeunes et des femmes, à renforcer les infrastructures sociales pour l’amélioration de l’offre des services sociaux de base  à Bambari.
 
« Ce programme s’inscrit dans les stratégies du plan de relèvement pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine (RCPCA) », a fait savoir le membre du gouvernement.
 
Selon le Ministre Moloua, les principales activités à réaliser tant à Bangui qu’à Bambari dans le cadre du PARCB 1 complémentaire s’articulent autour de la construction, de la réhabilitation des infrastructures socioéconomiques  et d’un appui institutionnel.
 
« Les bénéficiaires directs de ce programme, la plupart sont des jeunes  désœuvrés et déscolarisés faisant partie des milices, les communautés d’accueil, des ex-combattants démobilisés et des femmes membres des associations et des coopératives de production », a précisé le chef du département de l’Economie.
 
Pour sa part, Jean-Chrysostome Morissi a déclaréé que son institution financière est déterminée à accompagner  les efforts du gouvernement pour la consolidation de la paix, le relèvement socioéconomique et l’amélioration des conditions de vie des populations centrafricaines.
 
Il a rappelé que la BAD reste un partenaire privilégié et disposé à soutenir les efforts des autorités centrafricaines pour la mise en œuvre  et la réussite  du RCPCA en vue d’atteindre les aspirations au développement du pays.
 
Il convient de noter que ce programme de don additionnel du PARCB1 de plus de cinq milliards vient s’ajouter auxplus de 12 milliards FCFA du PARCB 1 signé en juin 2015, dont la plupart des réalisations ont été inaugurées par le Président centrafricain Faustin Archange Touadéra.
 

 

Vendredi 1 Juin 2018
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1231 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur