Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Rencontre du Président de l'Assemblée nationale avec une mission électorale des Nations-Unies

Bangui, 13 sept. (ACAP) - Le président de l'Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua, a reçu en audience, mardi 11 septembre 2018 à Bangui, M. Serge Gakwandi, dirigeant une mission onusienne en charge des élections.



Salutations entre Abdou Karim Meckassoua et Serge Gakwandi
Salutations entre Abdou Karim Meckassoua et Serge Gakwandi
Cette visite dite de courtoisie a permis aux deux personnalités d'aborder l'objet général de la mission qui est celui d'analyser avec les entités concernées, l'Autorité nationale des élections (ANE), le gouvernement, les leaders politiques les domaines où les Nations-Unies pourraient apporter une assistance électorale dans la perspective des élections présidentielle et législatives de 2020-2021 en République centrafricaine.
 
La sollicitation vient du gouvernement, qui voudrait corriger les failles des élections de 2015-2016, en prenant en compte la préparation des élections, la planification technique desdites élections et peut-être l'acheminement du matériel électoral, a-t-il précisé.
 
En des termes simples, M. Gakwandi a indiqué que les prochaines élections doivent être à la base de l'apaisement, qu'il s'agisse du processus politique, de la sécurité et, surtout, de la restauration de l'Etat de droit.
 
Il a aussi annoncé une expertise technique et financière à mettre à la disposition de l'ANE, afin de faciliter l'acquisition du matériel électoral, après qu'elle ait bouclé son budget.
 
Le premier vice-président de l'Assemblée nationale,  Symphorien Mapenzi,  s'attend à ce que les prochaines élections répondent aux standards internationaux, en évitant les lacunes du passé en matière électorale.
 
Il a aussi souhaité la relecture des textes régissant les élections en République Centrafricaine, textes édités au moment de la transition (2013-2016). Raison pour laquelle, il a exhorté ses collègues parlementaires à être flexibles lorsqu'il sera question d'amender les textes se rapportant aux élections. 

Jeudi 13 Septembre 2018
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1192 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur