Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Ouverture à Bangui de la deuxième session ordinaire du Conseil Economique et Social


Bangui, 03 Août (ACAP)- Le Président du Conseil Economique et social de la République Centrafricaine, Alfred Taïnga-Poloko a ouvert lundi 03 Août 2020 à Bangui, les travaux de la deuxième session ordinaire de cette Institution en présence de la ministre en charge des institutions, Eugénie Gbodo et quelques présidents des autres institutions de la République.



« Cette session verra  le renforcement des  capacités des conseillers sur quelques thématiques, entre autres la pandémie de la COVID-19 et son impact  sur la vie sociale et économique de la République Centrafricaine. Aussi, les conseillers économiques et sociaux procéderont à l’examen des projets de loi soumis  par le gouvernement pour avis préalable», a indiqué Alfred Taïnga-Poloko.
 
Il a saisi cette occasion pour rappeler le grand chantier de la réflexion que le Conseil économique et social a lancé il y’à bientôt deux ans, sur le nouveau  modèle de développement économique et social de la République  Centrafricaine.
 
Pour lui, la mise en œuvre de ce nouveau modèle de développement exige de l’audace et à la fois une vision stratégique à court, moyen et long terme. Elle doit transcender les clivages politiques et idéologiques ainsi que les cycles électoraux et ne privilégier  que le bien-être  du peuple centrafricain.
 
Sur la question sanitaire, Taïnga-Poloko a relevé que la crise de la COVID- 19 est  apparue au moment où la République Centrafricaine connait de graves crises  militaro-politiques qui  ont endeuillé de nombreuses familles, déstructuré son économie et désagrégé la légendaire cohésion sociale, entrainant  la déliquescence de son système de défense et de sécurité collective.
 
Il a déploré la reconduction par le Conseil de sécurité des Nations-Unies de l’embargo sur les armes en destination de la  République Centrafricaine. « Cela contribue à priver nos forces de défense et de sécurité de moyens d’imposition de paix », a-t-il fait remarquer.
 
Sur le plan politique, le Président du Conseil économique et social a relevé que les prochaines élections législative et présidentielle offrent une nouvelle occasion au peuple centrafricain d’affermir leur démocratie et témoigner de leur  maturité politique.
 
Il convient de rappeler que selon la Constitution du 30 mars 2015, le Conseil Economique et Sociale de la République Centrafricaine se réunit en session ordinaire de 45 jours, deux fois par an pour réfléchir et émettre des avis et recommandations sur des grandes questions économiques, sociales et environnementales.
 
 

Lundi 3 Août 2020
Basile REBENE/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1387 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur