Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Ouverture à Bangui d’un atelier de validation de la feuille de route de l’Elevage

Bangui, 9 oct. (ACAP) – Le ministre de l’Elevage et de la Santé animale, Yérima Youssoufa Mandjo, a ouvert, lundi 9 octobre 2017 à Bangui, les travaux de l’atelier de validation du rapport sur la feuille de route de l’Elevage en République Centrafricaine pour la période de 2017-2021.



Phot de famille des participants
Phot de famille des participants
L’objectif de cet atelier de validation est de peaufiner le document final, de recueillir les avis des partenaires techniques et financiers avant la remise au gouvernement pour adoption en vue de la recherche d’un éventuel financement.
 
Le ministre Yérima Youssoufa Mandjo s’est réjoui de la validation de cette feuille de route de l’Elevage inscrit dans le plan de relèvement et de la consolidation de la paix en République Centrafricaine (RCPCA). Il a indiqué que le gouvernement centrafricain doit s’approprier de ce document de référence pour la mobilisation des ressources en vue de relever le secteur de l’élevage.
 
Le membre du gouvernement a rappelé que dans le plan de relèvement total du secteur de l’élevage, il ressort des axes stratégiques tels que les secteurs institutionnels, la formation, la production et la santé animale qui vont permettre de mettre en place des voies et moyens afin de relancer l’élevage en Centrafrique.
 
« La feuille de route de l’élevage prend en compte toutes les actions prioritaires de ce secteur pour les cinq prochaines années », a-t-il précisé.
 
Pour le représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Jean Alexandre Scaglia, la feuille de route de l’élevage s’inscrit dans le cadre d’une volonté politique du gouvernement de disposer d’un cadre cohérent assorti d’un programme pertinent et réaliste pour opérationnaliser le plan de relèvement et de consolidation de la paix en République Centrafricaine.
 
« L’élevage constitue un des secteurs productifs prioritaires du RCPCA et l’objectif global du gouvernement visant à encourager et à intensifier le développement de l’élevage moderne hautement productif tout en préservant la place due au secteur des éleveurs dits transhumants », a-t-il expliqué.
 
Il convient de noter que l’atelier de validation du rapport de la feuille de route de l’élevage est organisé par le ministère de l’Elevage et de la Santé animale avec le concours technique et financier de la FAO. 

Lundi 9 Octobre 2017
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 859 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3