Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le mandat de la MINUSCA prolongé pour une année en Centrafrique

Bangui, 17 nov. (ACAP) – Le Porte-parole de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en Centrafrique (MINUSCA), Vladimir Montéiro, a informé mercredi 17 novembre 2021 à Kaga-Bandoro, une ville située au centre-nord à plus de 300 km de Bangui, que le Conseil de Sécurité des Nations Unies a prolongé le mandant de la MINUSCA d’une année, lors d’une visioconférence de presse régionale hebdomadaire.



Vladimir Montéiro a précisé que c’est depuis le 12 novembre dernier que la MINUSCA a un nouveau mandat qui va jusqu’au 15 novembre 2022 avec la résolution 2605 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.
 
Selon le Porte-parole, ce mandat a pour tâches de protéger les civils, d’appuyer le processus de paix notamment la mise en œuvre du cessez-le feu, de l’accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR), l’acheminement en toute sécurité  de l’aide humanitaire et le déploiement des forces de sécurité.
 
Vladimir Montéiro a informé que le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en Centrafrique, Mankeur Ndjiaye est en  mission de travail à New-York, au cours de laquelle le chef de la MINUSCA a eu un tête-à-tête avec le chef des opérations de paix et le Secrétaire général adjoint, Jean-Pierre Lacroix, sur la situation en République Centrafricaine.
 
Suivant le Porte-parole, pour le second mandat,  le chef de la MINUSCA a réitéré l’engagement de son institution à poursuivre la coopération avec les autorités centrafricaines.
 
S’agissant des droits de l’Homme, la MINUSCA a enregistré 33 incidents pour 102 victimes, dont  les groupes armés sont responsables de la majorité des incidents, y compris les acteurs étatiques et autres personnels de sécurité.
 
Vladimir Montéiro a fait savoir que les patrouilles conjointes sont assurées par les contingents pakistanais et burundais  dans Kaga-Bandoro et ses environs.
 
En ce qui concerne les chiffres sur la COVID-19 au sein de la MINUSCA en date du 16 novembre 2021, il indiqué que  l’institution a enregistré 879 cas positifs, dont 855 guéris, six cas actifs et neuf décès.
 

 
 
 

Mercredi 17 Novembre 2021
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32