Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Le Premier Ministre Simplice-Mathieu Sarandji s’explique sur la fin de la mission du comité d’examen des dossiers d’intégration

Bangui, 7 juin (ACAP)- Le Premier-ministre Simplice-Mathieu Sarandji a animé, jeudi 7 juin 2018 à Bangui, un point de presse au cours duquel il a remis au ministre de la Fonction Publique, Maitre Jean-Louis Opalegna, les dossiers de 1540 jeunes diplômés sans emploi en vue de leur intégration dans la fonction publique.



Simplice Mathieu Sarandji (d) remettant les dossiers des intégrables au ministre Jean-Louis Opalégna
Simplice Mathieu Sarandji (d) remettant les dossiers des intégrables au ministre Jean-Louis Opalégna
Le Premier-ministre Simplice-Mathieu Sarandji a expliqué que le comité chargé de procéder à l’examen des dossiers d’intégration placé sous son autorité a travaillé suivant des critères, dont la priorité accordée aux candidats titulaires de diplômes professionnels, le respect des promotions antérieures, la prise en compte du concept genre etc.
 
Il a souligné que dans le cadre des départements à caractère professionnel et technique, le comité n’a pas eu trop de difficultés puisqu’il s’est seulement référé aux procès verbaux finaux des examens de ces candidats.
 
S’agissant des autres départements à caractère général pour lesquels il n’existe pas de promotions anciennes ni de procès verbaux d’examen, le Chef du gouvernement a fait savoir que le comité s’est confronté à des difficultés relatives à la gestion anarchique des stagiaires et s’est basé sur la technicité et l’efficience pour opérer le choix des candidats.
 
« Par ailleurs, dans un souci de transparence, les représentants des différentes corporations par promotion ainsi que ceux des stagiaires et du collectif des demandeurs d’emploi ont été associés à l’examen des différents dossiers », a-t-il poursuivi.
 
Selon lui, le choix de ces 1540 jeunes diplômés n’a pas été facile et que le gouvernement ne peut pas intégrer tout ce monde à la fois. Il a donc suggéré que  chaque année il y ait intégration et les candidats non éligibles doivent prendre leur mal en patience.
 
 Il convient de rappeler que ce comité chargé de l’examen des dossiers d’intégration est composé des représentants de la Primature, de la Fonction Publique, du Ministère des Finances et des organes de contrôle.
 

 

Jeudi 7 Juin 2018
Etienne Vikoma/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1144 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur