Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le Porte-parole de la MINUSCA fait le point de ses activités du 12 au 18 mai

Bangui, 19 mai (ACAP)- Le Porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilité en Centrafrique, Vladimir Monteiro a restitué mercredi 19 mai 2021 à Bangui, lors d’une conférence de presse hebdomadaire avec les professionnels des médias les activités menées par la MINUSCA dans la semaine du 12 au 18 mai, sur le territoire centrafricain.



Cette rencontre avec les professionnels des médias est d’informer le public centrafricain sur les actions civiles et militaires menées par la MINUSCA  sur le territoire national.
 
Le Porte-parole a indiqué que le dernier lot du matériel électoral sensible pour les législatives du 23 mai a été livré à Bangui le 14 mai, dans le cadre du projet d’assistance  électorale du programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et d’appui financier des partenaires.
 
Selon lui, la MINUSCA reste et continue de déployer tous les efforts  possibles pour accompagner le processus électoral en cours, afin de permettre la tenue les élections législatives du 23 mai prochain dans les meilleures conditions.
 
Il a déclaré qu’à Paoua, le bureau électoral régional de la MINUSCA a soutenu l’Autorité nationale des élections (ANE) et l’Autorité sous-préfectorale des élections (SPE), dans l’organisation des séances de sensibilisation et de formation.
 
Vladimir Monteiro  a soutenu que durant la période du 11 au 17 mai, la MINUSCA a documenté 40 incidents d’abus et de violations de droits de l’homme et droit international humanitaire, ayant affecté au moins 61 victimes.
 
« Les préfectures les plus touchées sont la Mambéré-Kadei (23 incidents avec 30 victimes), la Nana- Mambéré (4 incidents avec 8 victimes) et l’Ouham (3 incidents avec 9 victimes). Les auteurs sont les groupes armés », a-t- il dit.
 
Il n’a souligné que les groupes armés, sortis de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA (APPR-RCA), sont présumés auteurs de 43 incidents.
 
Le Porte-parole a présenté le chiffre de la Covid-19 au sein de la MINUSCA  en date du 18 mai 2021, dont 805 cas accumulés avec 8 décès.

 

Jeudi 20 Mai 2021
Jonas BISSANGUIM/ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 16/03/2021 | 348 vues
00000  (0 vote)
1 sur 29

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur