Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le Ministre de la Justice présente les avancées relatives à l’Etat de Droit en Centrafrique

Bangui, 21 juin. (ACAP) – Le Ministre d’Etat en charge de la Justice, de la Promotion des Droits humains et de la Bonne Gouvernance, garde des Sceaux, Arnaud Djoubaye-Abazene, a présenté mardi 21 juin 2022 à Bangui, les avancées relatives à l’Etat de Droit en République Centrafricaine, aux hauts responsables des Nations Unies, lors de la réunion annuelle du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en visioconférence.



Cette réunion annuelle organisée par le Programme des Nations Unies pour le Développement, a permis au Ministre d’Etat chargé de la Justice de passer en revue les situations sécuritaire et judiciaire en République Centrafricaine.
 
Le Ministre d’Etat, Arnaud Djoubaye-Abazene a souligné l’appui constant du PNUD, qui conjointement avec la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) à travers une approche intégrée, accompagne le pays sur tous les fronts et activités pour consolider l’Etat de Droit  et promouvoir les droits humains.
 
« Pour renforcer la capacité étatique à fournir des services de justice et sécurité partout sur le territoire national, le gouvernement a recruté, formé, puis déployé des milliers de policiers et gendarmes », a fait savoir Arnaud Djoubaye-Abazene.
 
Le Chef du département de la Justice a soutenu que dans ce sens, le Président de la République a pris des engagements  fermes et sincères ayant permis l’obtention des résultats  majeurs en termes de sécurité, de paix, de justice et de restauration de l’autorité de l’Etat qui sont nécessaires pour la consolidation de l’Etat de Droit, de lutte contre l’impunité et la promotion des droits humains.
 
« Pour faciliter l’accès des populations à la justice  et à la vérité, et dans l’esprit de la justice transitionnelle, sur la demande des populations, une commission vérité, justice, réconciliation et réparation (CVJRR) a été créée et a déjà débuté ses travaux », a avancé le Ministre d’Etat, tout en finalisant ses stratégies internes et les interactions  avec les populations et les victimes en particulier.
 
Selon Djoubaye-Abazene, la Cour pénale spéciale  et la CVJRR vont collaborer  de manière étroite  dans un esprit de complémentarité, puisque les tribunaux à eux seuls ne pourront pas combler la soif de la justice des Centrafricains.
 
Il est à signaler que le panel de cette visioconférence est composé entre autres des cadres du PNUD, des Ambassadeurs, des Ministres, du Représentant spécial du Secrétaire général en Somalie et les Délégués des missions permanentes des Etats membres des Nations-Unies à New York.
 
 

Jeudi 23 Juin 2022
F B / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3578 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36