Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Le Ministre Pierre Somsé préside la réunion du comité de pilotage sur la mise en œuvre d’une unité de gestion.

Bangui, 6 déc. (ACAP)- Le Ministre de la Santé et de la Population, Pierre Somsé a présidé jeudi 5 décembre 2019 à Bangui, la réunion du comité de pilotage sur la présentation du projet de renforcement de la bonne gouvernance des projets et programmes au sein du Ministère de la Santé et de la Population.



Le but de cette réunion est de contribuer à l’amélioration de la gestion des Fonds mis à la disposition du Ministère de la Santé et de la Population par les partenaires financiers intervenant dans le secteur de la santé.
 
Le Ministre Pierre Somsé a expliqué que cette réunion résulte du fait qu’une analyse des différents piliers du système de santé a fait ressortir un déficit dans la gestion du ministère de la Santé et de la Population notamment, l’absence d’un dispositif de coordination efficiente des fonds alloués, l’insuffisance de visibilité sur l’utilisation des finances mobilisées, voire l’insuffisance de traçabilité des flux financiers.
 
Il a souligné que cette rencontre réunissant les cadres des différents départements ministériels et des partenaires technique et financier du système de santé, est un cadre d’échange visant à améliorer le draft du document sur le modèle de gestion, sur la feuille de route, sur les prochaines étapes de l’assistance technique, et de susciter l’adhésion des bailleurs et des partenaires sur le projet de renforcement de la bonne gouvernance au sein du Ministère de la Santé et de la Population.
 
Selon lui, la mise en place d’une telle unité de gestion et de bonne gouvernance au sein du Ministère de la Santé et de la Population permettra aux partenaires technique et financier de s’assurer que les ressources mis à la disposition dudit département sont utilisées de façon optimale, et que ces ressources doivent être ressentis par la population.
 
Il convient de rappeler que la mise en place d’une telle  unité de gestion est du besoin exprimé dans le pilier 2 du RCPCA, pour le renforcement de la bonne gouvernance (gestion et contrôle des finances publiques, recettes fiscales, lutte contre la corruption) au sein du Ministère de la Santé et de la Population.

Vendredi 6 Décembre 2019
EV/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1203 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur