Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La ville d'Obo se prépare à accueillir la célébration de la journée mondiale des réfugiés

Obo, 18 juin (ACAP) - Le chef du bureau local du Haut Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR) de la ville d'Obo, M. Roger-Pierre Panzé, a annoncé, mardi 18 juin 2019, diverses activités prévues dans le cadre des manifestations consacrées, jeudi 20 juin 2019, à la Journée mondiale des réfugiés à Obo.



M. Roger-Pierre Panzé, chef de bureau local du HCR à Obo
M. Roger-Pierre Panzé, chef de bureau local du HCR à Obo
D'après M. Panzé, les activités prévues pour la circonstance rassembleront tant les réfugiés que les habitants originaires d'Obo et comprennent des jeux concours, des présentations artistiques, en présence d'un membre du gouvernement, des autorités locales et des représentants des agences du système des Nations-Unies.
 
Le chef du bureau du HCR d'Obo a également mentionné des inaugurations, dont celles d'un pavillon hospitalier, du siège de la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), et d'un établissement scolaire du Fondamental I (primaire) à cycle complet, qui sont toutes des infrastructures ayant bénéficié d'un financement du HCR.
 
Comme les habitants, M. Panzé a déploré la flambée des prix qui a gagné la ville, au point d'interpeller les autorités locales.
 
Il a ajouté aux contingences ayant provoqué la flambée des prix la dégradation très poussée des routes, rendant très rude l'approvisionnement de la ville à partir de la capitale centrafricaine, Bangui, les villes soudanaises ou ougandaises qui sont proches. Il a pris pour exemple le tronçon routier Obo-Bambouti, à la frontière avec le Soudan du sud, pour lequel il faut quatre jours.
 
Au sujet des plaintes des jeunes qui dénoncent leur omission au moment des recrutements, M. Panzé a estimé que les compétences locales font défaut, conformément aux critères de recrutement. Il a illustré ses propos avec le cas des chauffeurs qui n'ont pas le permis de conduire en cours de validité et reconnu par le gouvernement centrafricain.
 
Du fait que le baccalauréat va se dérouler dans la ville cette année, il a émis le vœu qu'au cours des années à venir, quelques jeunes pourront répondre aux critères exigés au sein des agences des Nations-Unies.
 
M. Roger-Pierre Panzé a remercié les autorités nationales et les habitants d'Obo pour avoir accueilli à la fois 2469 réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC) et du Soudan du sud ainsi que 9736 déplacés internes venus des localités centrafricaines de Gambo, Zémio et Mboki (sud-est) et Gboyo (centre dans la Ouaka). 

Mardi 18 Juin 2019
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
ECONOMIE
Acap Rédaction | 01/10/2019 | 332 vues
00000  (0 vote)
1 sur 8

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur