Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La cour criminelle examine l’affaire d’une fillette de 4 ans décédée dans un lieu de prière

Bangui, 9 janv. (ACAP)- L’audience de la cour criminelle présidée par le magistrat Jacques Ouakara a examiné mercredi 8 janvier 2020, l’affaire ministère publique et Odile Alaya contre les sieurs Dieudonné Siméon Ndogomalé, pasteur George Sonité, Bangué Jean Bertrand et Madame Vanessa Laetitia Feikomna, poursuivis pour coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donnée, torture, traitements cruels et inhumains.



Les faits reprochés à ces accusés remontent au 28 Août 2018 au quartier Gobongo dans le 8e arrondissement de Bangui  où l’enfant Kakobandja-Makodia Flore âgée de 4 ans est décédée des suites de l’exorcisme et jeûne prolongé dans un lieu de prière dénommé « Beth Saïda », où elle était conduite pour être délivrée de la sorcellerie.
 
Après la lecture de l’ordonnance de renvoi devant ladite cour par le greffier Rodrigue Nangbéi, les accusés qui se sont présentés à la barre, ont tous nié leur implication dans le meurtre de la petite Kakobandja-Makodia Flore.
 
L’audience reprend ses travaux ce jeudi  09 janvier 2020, par l’audition des témoins et sera suivie des plaidoiries du procureur général  et de la défense et s’en suivra le verdict final.
 

 

Jeudi 9 Janvier 2020
APL/ ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 548 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur