Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La Plateforme Interconfessionnelle de la Jeunesse Centrafricaine dresse son bilan de l'année 2020

Bangui, 20 fév.-(ACAP)-Le Président de la Plateforme Interconfessionnelle de la Jeunesse Centrafricaine (PIJCA), Belfort Gbangopé Atchi a déclaré samedi 20 février 2021, lors de sa rencontre avec les professionnels des médias que le bilan des activités de la Plateforme Interconfessionnelle de la Jeunesse Centrafricaine(PIJCA) de l’année 2020 est positif.



Le président Belfort Gbangopé  Atchi, a notifié que l’année 2020 a été marquée par la propagation de la pandémie à coronavirus qui a causé des bouleversements sur le plan économique, social, et culturel. Ce qui a manifestement empêché  la plateforme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine d’exécuter son programme d’action de l’année.
 
Il a signalé que les acteurs de la société civile tchadienne ont effectué un voyage à Bangui pour échanger avec la plateforme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine sur la réinsertion socioéconomique des ex-combattants.
 
« Sept projets ont été prévus en 2020, mais la plateforme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine n’a réalisé que deux. Il s’agit notamment du projet d’autonomisation économique de l’antenne de Boda et le projet de mobilisation de la jeunesse pour la paix et la réconciliation au pk5 », a soutenu Belfort Gbangopé Atchi.
 
Selon lui, les deux projets ont pour objectif de renforcer d’une part, l’autonomie économique des organisations bénéficiaires à travers un appui aux activités génératrices de revenu, et d’autre part, d’associer les activités de ces derniers à celles de la plateforme interconfessionnelle de la jeunesse centrafricaine dans leur localité par la mise en œuvre des activités de sensibilisation et de formation.
 
« Dans la réalisation des activités, la plateforme s’est confrontée à deux grandes difficultés qui s’articulent autour de l’impact négatif de la pandémie à coronavirus et la réapparition d’insécurité dans certaines villes du pays et aux abords de la capitale Bangui », a souligné le président de la PIJCA.
 
Il a souligné que cinq entités ont bénéficié dudit projet, il s’agit de :
-27 organisations de la coordination des femmes de pk5
-L’organisation des femmes peulhs ;
-L’Union de la Jeunesse musulmane Centrafricaine (UJMCA) ;
-Les médiatrices sociales de pk5 ;
-Les médiatrices sociales de Boeing.
 
Il est à consigner que cette rencontre tenue au siège de la plateforme interconfessionnel de la jeunesse centrafricaine, a mobilisé plus d’une trentaine des professionnels des médias issues des différents organes.
 

 

Lundi 22 Février 2021
Jonas Bissanguim /ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 17/02/2021 | 150 vues
00000  (0 vote)
1 sur 28

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur