Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La Ministre Aline Gisèle Pana et l’Ambassadrice Samuela Isopi visitent les centres d'écoute de Bangui

Bangui 04 mars (ACAP)-La ministre de la promotion de la Femme, de la famille et de la protection de l’enfant, Aline Gisèle Pana assistée de l’ambassadrice de l’Union Européenne en Centrafrique, Samuela Isopi a visité mardi 03 mars 2020 les différents centres d’écoute du 3eme, 5eme et 7eme arrondissement de Bangui, abritant les activités implantées par les femmes centrafricaines dans le cadre de l’appui du Fonds Békou.



L’objectif de cette activité est de mettre en valeur les actions menées par les femmes centrafricaines, ceci en prélude à la célébration de la Journée internationale de la femme, le 08 mars de chaque année.

Selon la ministre Aline Gisèle Pana, soutenir les activités des femmes dans le domaine de l’auto-prise en charge c’est soutenir toute une famille.

« C’est important d’encourager les femmes qui ont survécu aux différentes crises, leur passé un message fort et les pousser à développer leur potentiel dans plusieurs domaines qui peuvent soutenir l’économie du pays »,  a déclaré la ministre Aline Gisèle Pana.

Pour l’ambassadrice de l’Union Européenne, Samuela Isopi,  dans toutes les activités visitées, les femmes jouent un rôle important au sein de leur communauté.

«  Ces visites sont des opportunités pour promouvoir l’assistance aux victimes de violence basée sur le genre, aussi l’autonomisation de la femme qui passe par la formation professionnelle et l’entreprenariat féminin » a expliqué l’ambassadrice Samuela Isopi.

Elle s'est dit très satisfaite de la réussite des femmes qui s’occupent positivement pour contribuer au développement socio-économique du pays.

En réponse aux propos de la ministre Aline Gisèle Pana et de l’ambassadrice Samuela Isopi, l’administrateur général de l’ONG Flamboyant, Monsieur Jean Henry Gouandjia a reconnu que les crises militaro-politiques  qui ont endeuillé beaucoup de familles ont brisé le tissu social et ébranlé la cohésion sociale entre les communautés.

« C’est pourquoi, l’ONG Flamboyant dans ses programmes d’appuyer les femmes par des diverses activités génératrices de revenus grâce au financement du Fonds Békou est une réponse adéquate pour rebâtir la nation centrafricaine en redonnant aux victimes le sourire et l’espoir », a-t-il  confirme.

Il convient de signaler que le Fonds Békou est un projet qui intervient à Bangui et dans les communes de Bimbo et de Bégoua ainsi qu’à Bouar pour contribuer à la relance économique de la RCA par l’autonomisation des acteurs économiques affectés par la crise.
 

Mercredi 4 Mars 2020
Karl NGREBADA/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 948 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur