Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La France octroie 8,4 milliards Fcfa à la RCA

Bangui, 28 juin (ACAP)- Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération internationale, M. Sylvain Maliko et l’Ambassadeur de France en Centrafrique, M. Alain Girma, ont signé mercredi 28 juin 2006, en présence du représentant de l’Agence Française de Développement (AFD) à Bangui, M. Jocelyn Leveneur, trois conventions de dons pour un montant total de 12,8 millions d'euros, soit 8,4 milliards Fcfa.



La première subvention est une aide budgétaire de près d’un milliard Fcfa qui sera disponible d’ici la fin de la semaine dans les comptes du trésor centrafricain en vue de payer partiellement les arriérés de salaires de la fonction publique.

La seconde convention d’un montant de 6,3 millions d’euros, soit 4,1 milliards Fcfa concerne le financement du projet de renforcement des services de santé publique. Le projet va s’étaler sur cinq ans et portera essentiellement sur la remise à niveau de quelques centres de santé de Bangui, avec un accent particulier sur la santé de la mère et de l’enfant, ainsi que sur la prise en charge des personnes affectées par l’épidémie à VIH/sida.

La dernière convention va permettre le financement de la seconde phase du projet d’appui à la réalisation des plans d’aménagement forestiers, appelé PARPAF 2.

D’un montant de 5 millions d’euros, soit 3,3 milliards Fcfa, cette convention fait suite au PARPAF 1, d’un montant de 3,5 millions d’euros qui avait permis de finaliser deux plans pilotes d’aménagement et d’initier les exercices d’inventaire forestier sur les permis de la République Centrafricaine.

L’ambition du PARPAF 2 est de couvrir l’ensemble du massif forestier du sud-ouest du pays.

Le ministre Maliko a déclaré à cette occasion que « la présente contribution qui s’ajoute aux précédentes, constitue un signal fort et une détermination manifeste des autorités françaises à soutenir les efforts du gouvernement centrafricain dans la perspective d’inverser les tendances négatives qui ont éloigné depuis quelques années la RCA des objectifs du millénaire pour le développement ».

Il a promis, au nom du gouvernement, prendre toutes les mesures qui s’imposent pour satisfaire très rapidement aux conditions de la mise en vigueur des conventions et de s’employer à observer les modalités d’utilisation des fonds alloués.

Le nouvel Ambassadeur de France en Centrafrique, M. Alain Girma, a trouvé la cérémonie très symbolique, car elle constitue a-t-il dit « son premier acte public, après la présentation vendredi dernier de ses lettres de créance au Président de la République ».

Il a déclaré que ces financements consentis par la France trouvent leur justification en ce que la République Centrafricaine « s’est engagée résolument dans un effort de bonne gouvernance ».

Notez que la signature de ces conventions fait suite à une autre qui a été signée la semaine dernière entre le gouvernement centrafricain et l’AFD pour le financement du programme d’appui à la lutte contre le Sida et la tuberculose.

Mercredi 28 Juin 2006
Dagoulou

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32