Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

La FAO présente le projet conjoint "Jeunes-Ezingo" dans le 4ème arrondissement de Bangui

Bangui, 5 déc.(ACAP)- L’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a organisé, mercredi 5 décembre 2018 à Gobongo dans le 4ème arrondissement de Bangui, une campagne d’information sur la mise en œuvre du projet conjoint dénommé « Jeunes E zingo» qui forme 80 jeunes désœuvrés sur les techniques de production et de gestion de culture maraichère, de poulaillers, d’élevage de porcins et de caprins à travers l’approche Champs Ecoles Paysans(CEP) et de crédit.



les jeunes du projet E Zingo en activité maraîchère dans le 4ème arrondissement de Bangui
les jeunes du projet E Zingo en activité maraîchère dans le 4ème arrondissement de Bangui
L’objectif de cette campagne est non seulement de faire la promotion  médiatique du  projet sur le plan national et international, mais aussi d’informer les jeunes pour leur  pleine implication sur la question de la cohésion sociale et les opportunités liées à l’entrepreneuriat agricole en République Centrafricaine à travers le projet et contribuer à la mobilisation de ressources pour le programme conjoint "jeunes" en République Centrafricaine, a indiqué le chargé du projet, Grâce à Dieu Sathé Démokombona.

La réalisation de cette campagne d’information sera basée sur une approche interactive avec les jeunes bénéficiaires sur leurs expériences à travers les radios communautaires et la presse écrite, a-t-il précisé.

Les différents thèmes abordés tout au long de la campagne sont : les initiatives d’autonomisation économique telles que l’entrepreneuriat agricole et la production maraichère entrepris par les jeunes grâce au projet, la participation des jeunes au processus de consolidation de la paix en Centrafrique et l’engagement des jeunes pour la cohésion  sociale.

La mise en place de la caisse de résilience, à travers les Champs Ecoles Paysans permettra de promouvoir la caisse de résilience qui consiste à renforcer les capacités techniques, économiques, financières et relationnelles des membres des groupements de jeunes formés, a-t-il indiqué.

Selon lui, cette formation leur permettra de rebâtir par eux-mêmes leurs moyens d’existence et d’améliorer leurs conditions socioéconomiques tout en contribuant à la cohésion sociale au sein de leurs communautés.

Il faut noter que le projet  jeunes-Ezingo de la FAO constitue un moyen de réduction de la vulnérabilité des jeunes et d’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à l’échelle  des ménages et de la communauté. Il offre un espoir aux jeunes centrafricains d’une possible autonomisation à long terme à travers l’entrepreneuriat agricole et contribue à l’atteinte de l’objectif de développement durable.

 

Mercredi 5 Décembre 2018
Basile Rébéné/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1272 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur