Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

L'ambassadeur de Chine, Ma Fulin, a définitivement quitté la RCA

Bangui, 8 mars (ACAP) - L'ambassadeur de la République populaire de Chine en République Centrafricaine, Ma Fulin, a définitivement quitté Bangui, vendredi 2 mars, après trois années passées dans le pays.



Le diplomate chinois Ma Fulin
Le diplomate chinois Ma Fulin
Ce départ répond aux normes d'affectation dans les représentations diplomatiques chinoises à travers le monde.
 
L'inauguration du pont Sapéké, reliant les 2ème et 6ème arrondissements de Bangui aura été la dernière action et apparition officielle du diplomate chinois.
 
Si dans son programme de fin de séjour, M. Ma Fulin a rendu visite à certaines personnalités, dont le président de l'Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua, à l'inverse, il a reçu des distinctions honorifiques de la part des autorités nationales, notamment le maire de Bangui, Emile Gros Raymond Nakombo, et le président de la République, Faustin-Archange Touadéra.
 
Le maire de Bangui a remis, vendredi 23 février 2018, un diplôme de 'citoyen d'honneur' à Ma Fulin, en fin de mission, pour honorer les efforts de la Chine visant le retour de la paix en RCA via son ambassadeur.
 
Quelques jours plutôt, notamment le lundi 19 février 2018, le Président Touadéra a élevé au grade de Commandeur dans l’ordre de la reconnaissance centrafricaine M. Ma Fulin, qui y voyait un "un honneur fait à son pays, la Chine".
 
De manière générale, Ma Fulin dit "quitter la République Centrafricaine en tant que témoin de son relèvement après la crise qu’elle n’a jamais connue dans son histoire, grâce aux efforts de son peuple et de son gouvernement, sous la direction du président de la République".
 
Les dernières actions visibles de la coopération sino-centrafricaine sont : la récente réhabilitation du building administratif, la construction et l'inauguration du pont Sapéké et la construction du siège de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) confiées à des sociétés chinoises. 

Jeudi 8 Mars 2018
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1192 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur