Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

L’Assemblée nationale renouvelle son bureau

Bangui, 8 mars (ACAP) – Le président de l’Assemblée nationale, el Hadj Moussa Laurent Ngon-Baba a présidé, jeudi 7 mars 2019 à Bangui, les travaux en plénière pour le renouvellement annuel du bureau de la représentation nationale.



Les députés à l'hémicycle, lors des opérations de vote
Les députés à l'hémicycle, lors des opérations de vote
Cette plénière ayant mobilisé 138 députés sur 140, a permis aux élus de la nation de mettre en place le nouveau bureau composé de 14 membres dont quatre vice-présidents, trois questeurs, trois secrétaires parlementaires et quatre membres du bureau, pour accompagner le président qui a un mandat de cinq ans.
 
Le nouveau bureau est constitué de quatre vice-présidents dont les deux premiers, Jean-Symphorien Mapénzi  et Mathurin Dimbélet-Nakoé, et le quatrième, Marien Djémé, sont reconduits, tandis que le troisième, Henri-Milla, fait son entrée au bureau.

Président  : el Hadj Moussa Laurent Ngon-Baba
1er Vice-président : Jean-Symphorien Mapénzi
2ème Vice-président : Mathurin Dimbélet-Nakoé
3ème Vice-président : Henri-Mylla Vigner
4ème Vice-président : Marien Djémé
1er Questeur : Augustin To-Sah-Bé-Nza
2ème Questeur : Mme. Dorothée  Tiyangou
3ème  Questeur : Magloire-Jocelyn Makango
1er Secrétaire : Bernard Dillah
2ème Secrétaire : Mme. David-Bernadette Gomina-Pampali
3ème Secrétaire : Jean de Dieu Mandaba
1er Membre du bureau : Luc Ninga
2ème Membre du bureau : Jonas Donon
3ème Membre du bureau : Sylvain Marandji
4ème Membre du bureau : Alimé Aziza Soumaïne
 
C’est la reconnaissance du travail accompli, s’est réjoui Jean-Symphorien Mapénzi, réélu premier vice-président de l’Assemblée nationale, avec 75 voix contre 62 à son challenger Stève Koba.
 
Il a indiqué que ses priorités sont entre autres d’assainir l’Assemblée nationale, d’y mettre la bonne gouvernance et de travailler à l’adoption du nouveau code électoral dans un délai permettant d’éviter un glissement du calendrier électoral.
 
« Si par urgence l’Assemblée nationale reçoit le projet de loi sur  la commission justice, vérité, réparation et réconciliation, cela sera l’une des priorités, y compris d’autres projets de loi qui sont sur la table de l’institution où les parlementaires vont s’y atteler », a poursuivi Jean-Symphorien Mapénzi.

Selon le règlement intérieur de l'Assemblée nationale, tout le bureau de l'institution, sauf sa présidence est renouvelable chaque année au début de la première session ordinaire.

 
 

Vendredi 8 Mars 2019
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
Défilé du personnel féminin de l'armée de terre
Défilé des chars  de la Garde Presidentielle
Le feu de brousse
Les déplacés du site de la minusca situé au  pk 8 de BAMBARI  sont en fuite
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1509 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur