Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Formation des professionnels des médias publics sur le coronavirus

Bangui, 1er mai. (ACAP) – Le ministre de la Communication et des Média Ange-Maxime Kazagui, a ouvert jeudi 30 avril 2020 à Bangui, les travaux de formation des professionnels des médias publics sur la Communication de crise « Spécial COVID-19 », en présence du directeur de la Division de la Communication Stratégique de l’Information publique (DCSI), Charles Bambara, a suivi l’Agence Centrafrique Presse.



L’intérêt de cette formation est de mettre à la disposition des professionnels des médias centrafricains des éléments essentiels pour leur permettre de bien sensibiliser et conscientiser la population sur la prévention du COVID-19.
 
Organisée par le ministère de la Communication et des Média avec l’appui de la MINUSCA, cette formation d’une journée est une opportunité pour les journalistes d’être édifiés sur des modules à savoir le point sur le COVID-19 en RCA, l’accès à l’information sanitaire en temps de crise, comment parler du COVID-19 dans les médias, la présentation de la charte de bonne conduite sur la couverture médiatique dans le contexte du COVID-19 et les autres crises de santé en République en Centrafrique.
 
Le ministre Kazagui a souligné que cette formation  intervient dans un contexte particulier, celui de la pandémie du COVID-19 à laquelle l’humanité est confrontée. Dans ces circonstances d’urgences, le rôle des médias est essentiel, et les journalistes sont dans l’obligation de rapporter et de prouver par des éléments concrets et convaincants, la nature de l’épidémie.
 
«  Il s’agit de diffuser des messages harmonisés et informatifs sur les urgences majeures, et adopter  des comportements  responsables et positifs dans la lutte contre les rumeurs et fausses informations. » a précisé le membre du Gouvernement
 
Le chef du département de la Communication a invité les professionnels des médias à se référer à la charte de Bonne conduite signée le 8 avril dernier afin d’éviter le piège du traitement des informations sanitaires dans un but de sensationnalisme, au profit d’un traitement pour l’intérêt public.
 
Le directeur de la Division de la Communication Stratégique de l’Information publique à la MINUSCA, Charles Bambara a affirmé que dans cette phase du coronavirus,  le plus important aujourd’hui, n’est pas le médicament, mais c’est voir comment intensifier le message au niveau du grand public en général sur les mesures de prévention pour lutter contre le COVID-19.
 
Le responsable de la division de la communication de la MINUSCA a souhaité que les mesures de barrière qui ont été mises en place par le ministère de la Santé et par les experts de l’OMS puissent être comprises et acceptées par la population, afin qu’elle s’approprie de toutes les mesures de prévention contre le coronavirus.
 
Charles Bambara a réaffirmé l’engagement de cette institution onusienne à accompagner le département de la Communication et des Média dans cette initiative de sensibilisation et la conscientisation de la population.
 
Il convient de signaler que cette formation sur le COVID-19 a regroupé une vingtaine de professionnels des médias publics et privés.
 

 

Vendredi 1 Mai 2020
François Biongo / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1447 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur