Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Formation des FSI sur la détection et investigation sur les trafics illicites d’armes à feu

Bangui, 28 sept. (ACAP) – Le Directeur de cabinet au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Jean-Claude Zoubanda, a ouvert mardi 28 septembre 2021 à Bangui, les travaux de l’atelier de formation sur la détection et investigation sur les trafics illicites d’armes à feu aux postes frontaliers terrestres, en présence de l’Ambassadeur de l’Union européenne, Douglas Carpenter.



L’objectif de cet atelier est de mettre à la disposition des cadres de la police, la gendarmerie nationale,  de la douane et de la justice des compétences et d’outils nécessaires, afin de leur permettre de lutter efficacement contre les armes légères circulant en Centrafrique.
 
Le Directeur de cabinet, Jean-Claude Zoubanda a révélé que le gouvernement centrafricain a fait de la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre la priorité des priorités.
 
« Le trafic illicite d’armes renforce la criminalité, le terrorisme et surtout alimente la survie des groupes armés qui sont souvent les plus grands demandeurs d’armes et minutions pour leurs activités illégales », a déclaré M. Zoubanda.
 
Jean-Claude Zoubanda a soutenu que  le gouvernement s’attelle à traduire dans les actes, les dispositions de la loi promulguée en août 2020, afin qu’elle renforce de manière significative la lutte dans toutes ses dimensions.
 
Il  espère  que le présent atelier va contribuer à une  réduction sensible des violences de toute forme, et va créer un environnement sécuritaire  au sein de la population.
 
 
Le diplomate de l’Union Européenne, Douglas Carpenter a relevé que la dissémination incontrôlée  des armes légères  et de petit calibre et de leurs minutions  constitue un enjeu majeur de sécurité et de développement.
 
Douglas Carpenter  a rappelé que l’objectif de développement durable  (ODD) 16, des Nations Unies vise à réduire les trafics d’armes d’ici 2030.
Dans cette perspective, l’UE a pris la mesure de cet enjeu et a adopté en 2018 une nouvelle stratégie en matière de lutte contre les ALPC illicites et leurs minutions.
 
Cette stratégie prend en compte l’évolution du contexte sécuritaire, les principes directeurs de la stratégie globale que l’UE a adoptée en 2016 et les évolutions en matière de contrôle des armes conventionnelles », a souligné l’Ambassadeur de l’Union Européenne.
 
Cet atelier de 72 heures est organisé par la COMNAT-ALPC avec le concours financier et technique de l’Union Européenne et l’ONUDC.
 

 

Mardi 28 Septembre 2021
RSL / FB / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32