Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Désiré Bilal Nzanga Kolingba élèvé à la dignité de Grand Officier à titre posthume

Bangui, 8 mai (ACAP) – Le Président de la République Faustin Archange Touadéra a élevé vendredi 7 mai 2021 à Bangui, à titre posthume, le président du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC), Désiré Bilal Nzanga Kolingba, décédé le 25 avril dernier à Kinshasa à l’âge de 64 ans, à la dignité de Grand Officier dans l’ordre national de la reconnaissance centrafricaine.



La cérémonie s’est déroulée en présence du couple présidentiel, du Premier ministre Firmin Ngrébada, du premier Vice-président de l’Assemblée-nationale Evariste Ngamana, des présidents des Institutions républicaines et du premier Vice-président du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC), Mahomed Lawane.
 
Le premier Vice-président du RDC, Mahomed Lawane a témoigné que le regretté Désiré Bilal Nzanga Kolingba est un homme humble, réfléchi, toujours à l’écoute des autres. Il représentait l’incarnation de la philosophie du RDC, car sous son leadership, le parti est devenu crédible.
 
Maître Albert Panda, un des membres d’honneur du parti a indiqué dans son oraison funèbre, que le feu Désiré Bilal Nzanga Kolingba qui est né le 19 août 1956 à Bangui, a démarré ses études primaires à Saint-Paul de Bangui, puis à Fréjus et Montargis en France et à l’Ecole Notre Dame devenue Charles de Gaulle en République Centrafricaine de 1962 à 1970.
 
Albert Panda a relevé que de 1970 à 1978, feu Désiré Bilal Nzanga Kolingba a fait ses études secondaires dans différentes écoles, entre autres le Lycée Barthélémy Boganda à Bangui, le Lycée Léon MBA à Libreville au Gabon, le Lycée Marie-Jeanne Caron à Bangui et le Lycée français Claudel à Ottawa au Canada.
 
« Après l’obtention de son baccalauréat série B en 1978 à l’Académie de Caen-France et son diplôme de Bachelor en sciences sociales en 1983, il décrocha en 1984 un diplôme en Coopération Internationale à l’Institut de Développement », a-t-il ajouté.
 
Pour son parcours professionnel, en 1988, Nzanga Kolingba a travaillé comme assistant de Recherche au siège de la Banque Mondiale à Washington et Chargé de programme à la Mission Résidente de la Banque Mondiale en Centrafrique de 1989 à 1995.
 
Il a développé que le disparu s’est engagé en politique comme militant au Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC).
 
« Son parti RDC l’a investi candidat à l’élection présidentielle de 2015, pour sa première participation où il classa 3ème avec 12,04% des voix, après Anicet Georges Dologuélé et le Président Touadéra », a dit Albert Panda.
 
Il a poursuivi que Nzanga Kolingba a été plusieurs fois membre du gouvernement. Ministre de la Jeunesse, des Sports, des Arts et de la Culture de 2004 à 2009 et ministre du Secrétariat Générale du Gouvernement et des Relations avec les Institutions de 2009 à 2011.
 
Rappelons que le disparu Désiré Bilal Nzanga Kolingba est marié et père de huit enfants. Il était initiateur de plusieurs textes de loi qui ont été adoptés à l’Assemblée nationale dans le domaine de la culture entre autres, la loi sur le droit d’auteur et des droits voisins en 2020, la loi portant charte culturelle centrafricaine validée par l’UNESCO.
 

 

Samedi 8 Mai 2021
Chastelle LEMET / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 16/03/2021 | 348 vues
00000  (0 vote)
1 sur 29

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur