Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Clôture à Bangui de la revue semestrielle pilier 3 du RCPCA

Bangui, 9 juil. (ACAP)-Le Ministre des Transports Publics et de l’Entretien Routier, Ahmed Sénoussi, a clos samedi 7 juillet 2018 à Bangui, les travaux de la revue semestrielle pilier 3 du Plan de relèvement et de consolidation de la paix en Centrafrique (RCPCA).



Le Ministre Ahmed Sénoussi a expliqué que durant deux jours de travaux, les participants se sont attelés à un exercice d’auto-évaluation, notamment celui de passer en revue l’état d’avancement de la  mise en œuvre du plan de travail annuel des 11 ministères sectoriels qui constituent le pilier 3.
 
Il a souligné que cet exercice a permis d’identifier les avancées majeures enregistrées, les principales faiblesses constatées ainsi que les principaux défis et contraintes auxquels les départements ministériels font face et auront à le faire dans ce long processus de mise en œuvre du RCPCA. 
 
Il a remercié les partenaires techniques et financiers pour leurs appuis multiformes et l’intérêt qu’ils ne cessent d’accorder au développement de la République Centrafricaine.
 
Le Secrétaire permanent du RCPCA, Nicolas Nganzé-Doukou, a quant à lui éprouvé un sentiment de satisfaction dans la mesure où des grandes activités ont été mises en œuvre, certaines ne l’ont pas été et que ce qui n’a pas été mis en œuvre a été présenté et traité durant cette revue.
 
Selon lui, cette revue a atteint les objectifs assignés au RCPCA parce que certains partenaires ont intervenu pour donner leurs avis sur les travaux réalisés.
 
C’est à partir des idées émises, des faiblesses identifiées, des pistes de solutions proposées et des recommandations que le groupe de coordination du pilier 3 ou le gouvernement, à travers le ministère de l’Economie, pourra améliorer la mise en œuvre du RCPCA, a-t-il indiqué.
 
Il a déploré le fait que l’instabilité des points focaux constitue pour le secrétariat permanent du RCPCA une préoccupation et le fait de toujours former de nouveaux points focaux ne crée pas les conditions de travail dans le suivi des projets à défendre dans les groupes de coordination.
 
Il a annoncé qu’à la fin de l’année, il y aura une grande revue annuelle mais que d’ici là des efforts vont se poursuivre pour renforcer la capacité des points focaux susceptibles d’élaborer de bons projets, de produire de bons rapports et surtout de relever lors des revues semestrielles des avancées et des faiblesses dans la mise en œuvre des différents projets.
 
Il convient de rappeler que le pilier 3 du RCPCA a 11 composantes et que son groupe de coordination est coprésidé par le représentant résident de la Banque Mondiale et le ministre des Transports.
 
 

 

Lundi 9 Juillet 2018
Etienne Vikoma/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1192 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur