Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

Visite vendredi à Paoua d'une délégation gouvernementale suite aux violences dues aux groupes armés

Bangui, 6 jan. (ACAP)- Une délégation gouvernementale conduite par la ministre de la Défense nationale et de la Reconstruction de l'Armée, Marie-Noëlle Koyara, s'est rendue, vendredi 5 janvier à Paoua (485 km au nord-ouest de Bangui) où des milliers de civils se sont réfugiés pour échapper aux violences occasionnées par des affrontements entre des groupes armés.



Cette visite effectuée sur instructions du président de la République, Faustin Archange Touadéra, a pour but de prendre la bonne mesure de la situation et de réconforter les populations, indique-t-on de bonne source.

"Ce que nous avons vu ici à Paoua est effectivement douloureux", a confié le ministre de l'Intérieur chargé de la Sécurité publique, Henri Wanzet Linguissara, ajoutant que "les habitants de 8 communes autour de Paoua ont quitté leur résidence pour se réfugier dans cette localité naguère modèle de coexistence pacifique.

"Nous avons vu des gens nettoyer le sol pour y étaler natte ou pagne comme seul matériel de couchage car nos frères des groupes armés ont pris les armes pour tuer, voler des boeufs, voler des produits agricoles et torturer les civils", a relaté le ministre Henri Wanzet Linguissara, dans un entretien en sango (langue nationale) à Radio Centrafrique.

"Voyant que ces violences sont perpétrées par des éléments musulmans du MPC (Mouvement patriotique pour le Centrafrique), les civils du quartier musulman de Paoua ont craint des représailles et sont venus s'établir près de la base de la MINUSCA où ils couchent à même le sol et dans le froid, ce qui est très pénible", a-t-il poursuivi, avant d'inviter ses compatriotes à la vigilance "pour que cela ne se reproduise plus".

"Avec les garanties que nous avons eues de la part de la MINUSCA et de nos forces de sécurité intérieures (gendarmes et police qui sont là), la population a accepté de repartir aujourd'hui même dans leurs propres maisons", a indiqué, pour sa part, la ministre de la Défense, Marie-Noëlle Koyara, ajoutant que "tout le monde a compris que Paoua, c'est un modèle de cohésion et qu'il n'y a pas un problème de religion ici".

La visite des ministres de la Défense et de l'Intérieur à Paoua intervient une semaine après d'importants mouvements de populations provoqués par des combats opposant des éléments de Révolution et Justice (RJ) à ceux du Mouvement National pour la Libération de Centrafrique (MNLC).

Samedi 6 Janvier 2018
Acap Rédaction

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1098 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur