Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Un projet d’urgente à la crise alimentaire en Centrafrique

Bangui, 29 juil. (ACAP)- Le ministre d’Etat chargé de l’Economie du Plan et de la Coopération internationale, Félix Moloua, a présidé jeudi 29 juillet 2021 à Bangui, à la cérémonie de signature de l’accord de financement du projet d’urgence de réponse à la crise alimentaire en Centrafrique financé par la Banque Mondiale.



L’objectif de cet accord est d’appuyer le gouvernement dans sa politique de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Le ministre d’Etat en charge de l’Economie et du Plan, a réitéré que la République Centrafricaine est confrontée à une crise d’insécurité alimentaire et nutritionnelle sévère, suite aux impacts de la COVID-19, doublés des effets de la crise militaro-politique.

Pour lui, l’engagement de la Banque mondiale à l’endroit de la RCA n’a pas varier, mais reste constant. Il a déclaré que ce projet six préfectures, notamment la Nana Gribizi, l’Ouham, la Ouaka, la Basse-Kotto, le Hautte Kotto et la Mambérée KadeÏ, avec une durée de 3 ans avec des résultats attendus éloquents.

Il a ajouté que selon les estimations, près de 2 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire aigüe.

Le Représentant résident de la Banque mondiale, Han Fraeters à quant à lui révélé qu’en avril 2021, environ 2,3 millions d’enfants, de femmes et d’hommes en Centrafrique, soit 47% de la population étaient en situation d’insécurité alimentaire.

Il a signalé qu’aujourd’hui en juillet 2021, trois mois plus tard, ce sont déjà plus de 2,6 millions de personnes soit 57% de la population souffrent d’insécurité alimentaire. Selon lui, grâce au projet de la réponse urgente à la crise alimentaire en Centrafrique (PRUCAC), quelques 45.000 agriculteurs seront intégrés dans des sentiers de travail contre rémunération.

« Le projet sera mis en œuvre par le ministère de l’Agriculture, en partenariat avec l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Rappelons que la Banque mondiale a approuvé un nouveau don de 27 milliards de F.CFA qui vise à accroitre la production alimentaire et à améliorer la résilience des petits exploitants.


 

Jeudi 29 Juillet 2021
Jonas BISSANGUIM / ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Acap Rédaction | 20/07/2021 | 333 vues
00000  (0 vote)
1 sur 31

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur