Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Signature de la convention du financement du projet d’appui au Plan Sectoriel de l’Education


Bangui, 04 mai (ACAP)-Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua et le représentation de la Banque Africaine de Développement (BAD) ont paraphé mardi ,04 mai 2021 à Bangui, un document du financement de la convention du Projet d’Appui au Plan Sectoriel de l’Education (PAPSE), entre le gouvernement Centrafricain et la Banque Mondiale, en présence du ministre de l’Education nationale Dr Moukadas Nouré.



Cette cérémonie, marque le début de la mise en œuvre de la stratégie sectorielle pour l’éducation 2020-2029.
 
Le ministre de l’Education nationale a rappelé que le Projet d’Appui  au Plan Sectoriel de l’Education, dont l’exécution s’étendra sur 3 ans, vise à améliorer l’accès et la qualité de l’éducation pré-primaire.
 
Il a indiqué que par le Plan Sectoriel de l’Education (PSE), adopté par le gouvernement en mai 2020, dont l’implémentation se fera sur 10 ans, le gouvernement de la République Centrafricaine vise au travers de l’éducation  nationale des objectifs d’ordre supérieurs.
 
Selon lui, 16 milliards de francs CFA ont été octroyé  de la part du partenariat mondial  pour l’éducation en appui à un engagement du gouvernement, à accroitre progressivement et d’une manière continue, la dotation du projet.
 
Le représentant  de la Banque Africaine de Développement (BAD) Han  Fraeters a développé que « investir dans l’éducation est une nécessité absolue. Plus d’un demi-million d’enfants et jeunes entre 6 à  18 ans, ne sont pas scolarisés. Pour 100 filles en classe de maternelle, 79 franchiront l’école primaire et seulement 67 le premier cycle du secondaire ».
 
« Investir dans l’éducation,  présente une énorme opportunité car, les filles et garçons sont les futurs cadres du pays.  La RCA a une population très jeune et dans 10 à 15 ans, ils seront prés et disponibles à construire  leur future », a souligné  Han Fraeters.
 
« Le PAPSE a pour objectif d’améliorer l’accès, la qualité de l’enseignement et renforcer la gestion ainsi que la résilience du secteur éducatif », a mentionné le représentant  de la BAD en Centrafrique.
 
Rappelons que cette signature de convention s’est déroulée en présence de quelques membres du gouvernement, le représentant  résidant de l’UNICEF, les membres du cabinet au ministère de l’Enseignement primaire et secondaire.
 

 

Mardi 4 Mai 2021
Jonas BISSANGUIM / ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Marcellin NGONDA /Acap | 16/03/2021 | 270 vues
00000  (0 vote)
1 sur 29

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur