Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Politique : Adoption d’un projet de loi relatif aux minerais radioactifs

Bangui, 30 août (ACAP) Les députés de Centrafrique ont voté mardi 29 août 06, par 72 voix pour et 13 abstentions, le projet de loi relatif aux minerais radioactifs, soumis par le ministre des Mines, de l’énergie et de l’hydraulique, le Commandant Sylvain Ndoutingaï.




La loi vise à offrir à la République Centrafricaine un cadre juridique mettant un accent sur la radioprotection, conformément aux normes internationales définies par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA).

Elle prévoit en conséquence la création d’une Agence nationale de radioprotection chargée de veiller au respect des normes de l’AIEA.

Vivement critiqué par les députés quant à la précipitation ayant, selon eux, prévalu dans la préparation du projet et la convocation du parlement pour son examen, le Commandant Sylvain Ndoutingaï a rétorqué qu’« il est urgent de mettre en place un programme de sauvetage et d’assainissement », qui passe nécessairement par la mise en place d’un cadre juridique particulier.

Selon lui, l’exploitation de l’uranium permet de réduire la pauvreté et le chômage dont souffre la population depuis plusieurs décennies, même s’il concède que cette exploitation pourrait avoir des conséquences importantes sur les plans environnemental, sanitaire et sécuritaire en provoquant notamment le cancer, l’hernie, les troubles génétiques et la stérilité.

Il a également souligné la création des petites et moyennes entreprises qui permettra aux jeunes de trouver de petits emplois pour leur survie.

Sur le plan financier, a-t-il fait remarquer, le paiement des taxes et impôts par les sociétés d’exploitation vont générer des recettes qui permettront à l’Etat de faire face à ses obligations.

Dans le domaine de l’agriculture, les zones d’exploitation seront dotées d’engrais spéciaux qui rendront le sol plus fertile.

Le ministre Sylvain Ndoutingaï a, enfin, rassuré les élus de la Nation qui s’inquiétaient sur les conséquences néfastes de ces minerais que le pays va bénéficier de l’assistance technique de AIEA.

L’adoption de cette loi intervient quelques mois après la signature d’une convention entre l’Etat centrafricain et Uramin, une société sud-africaine pour l’exploitation de l’uranium de Bakouma (905 km à l’est de Bangui). Notons que depuis le mois de juillet, Uramin est en phase d’installation à Bakouma.



Mercredi 30 Août 2006
Jérémie Soupou/Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2583 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32