Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Obsèques du révérend pasteur Paul Changé

Bangui, 21 Août (ACAP) Plusieurs confessions et congrégations religieuses ont rendu hommage lundi au révérend pasteur Paul Changé, président de l'Union Fraternelle des Eglises Baptistes (UFEB) décédé le 13 Août 2006 en début de matinée, à l'église Ngoubagara de Bangui au cours d'une cérémonie funéraire à laquelle assistait le président de la République François Bozizé Yangouvonda.



Paul Changé est né vers 1947 dans la Sous -préfecture de Crampel (actuel Kaga-Bandoro), où il a suivi ses études primaires sanctionnées par le certificat d'Etudes Primaires Elémentaires (CEPE) en 1966.

En 1970, il obtient son diplôme d'Etudes Théologiques. Sept ans plus tard, il reçoit son certificat Théologique du Premier et deuxième Degré au séminaire Biblique Baptiste de Bambari.

De 1980 à 2005, Paul Changé a occupé plusieurs postes de responsabilité à savoir: président du comité exécutif de l'Union Fraternelle des Eglises Baptistes (UFEB), président de l'Association Fraternelle des Eglises Baptistes (AFEB), président du conseil d'Administration de l'Ecole des sourds et muets, conseiller spirituel à l'école de Théologie Evangélique de Bangui et de juin 2005 à sa mort, président du Conseil d'Administration de l'UFEB.

D'après le témoignage d'un pasteur le regretté Paul Changé est"un homme de Dieu avec une vision très claire de sa mission
prophétique, sacerdotale et royale. Le pasteur Paul Changé est à l'origine de plusieurs initiatives et innovations qui ont fait de l'UFEB une communauté de référence. Il est l'une des personnes ayant formé le plus grand nombre de serviteur de Dieu à tous les niveaux".

Il a servi successivement l'UFEB de Galabadja 2 de 1970 à 1975 et depuis 1976 l'AFEB de Ngoubagara de 1976 à 2006 où il a passé plus de la moitié de sa carrière pastorale.

le disparu était marié et a laissé derrière lui cinq enfants et sept petits enfants.

Lundi 21 Août 2006
Biongo /ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 11261 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32