Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

M. Mocktar Tidiane entent faire du Mbomou un fleuron de la politique de décentralisation en République Centrafricaine

Bangui, 13 mai (ACAP) - Le nouveau préfet du Mbomou, M. Mocktar Tidiane a déclaré qu’il sera un administrateur de développement et non une autorité de caporalisation dans sa nouvelle circonscription afin d’en faire un fleuron de la politique de décentralisation de la République Centrafricaine, au sortir de l’audience que lui a accordée le Sultan de Bangassou, souverain de 20ème dynastie du Royaume Bandia, Sa Majesté Mbringa-Takama, samedi 8 juin 2013.



La visite de courtoisie du nouveau Préfet du Mbomou auprès du Sultan de Bangassou vise à lui présenter des civilités et également traduire à ce dernier, aux autorités locales et à la population le message d’espoir du gouvernement.
 
Au cours de l’entretien des deux personnalités, M. Mbringa-Takama a insisté sur un changement de la préfecture du Mbomou axé sur « ce qui reste du socle philosophique, culturel et pratique des communautés, devant permettre de débarrasser les fils et les filles de la circonscription de toutes les barrières physiques et morales, sécuritaires et administratives afin de libérer leurs énergies et forces pour le développement.
 
M. Mbringa-Takama est convaincu que lorsqu’il y aura le changement souhaité par les uns et les autres, cela va provoquer « la reviviscence inclusive des communautés, avec comme seul principe la protection de la vie, de la dignité et l’impulsion d’une dynamique pour libérer les énergies, les forces et l’intelligence de toutes les communautés vivant dans la préfecture du Mbomou ».
 
De son côté, le nouveau Préfet du Mbomou, M Mocktar Tidiane, a déploré la crise identitaire de la communauté Bandia orchestrée par le colonisateur et l’absence de l’esprit de créativité de la communauté.
 
En réponse à ces maux, M Mocktar Tidiane, a préconisé des mesures, procédures et outils efficaces de gestion afin que la population de sa circonscription administrative ait l’esprit d’entreprise.
 
Le nouveau préfet du Mbomou a ciblé les jeunes. Il a émis le vœu qu’ils aient des opportunités d’accès aux ressources locales et aux marchés des pays voisins. Et pour parvenir, le Préfet du Mbomou a recommandé qu’ils soient assistés et incités.
 
Au sujet de la crise identitaire de la communauté Bandia orchestrée par le colonisateur, M Mocktar Tidiane a pensé que c’est cela qui a désorientée la communauté, au point qu’elle soit devenue incapable de se réorganiser sur la base de vertus et des pratiques génératrices de progrès. Cette communauté, a indiqué le nouveau préfet du Mbomou, a été « enfoncée dans un attentisme et un esprit d’assassinat confus et destructeur et la précarité ».
 
Concernant l’absence de l’esprit de créativité de la communauté, M. Mocktar Tidiane a relevé que la communauté Bandia doit dores et déjà réapprendre à prendre en main la résolution des défis du développement, tout en étant capable de réinvestir sur leurs propres potentiels humains, afin de récréer la condition de leur propre développement ».
 
En d’autres termes, le nouveau Préfet Mbomou souhaiterait que les populations de sa circonscription « réinventent un nouveau Mbomou, digne, créatif, transparent, intégré, entreprenant, confiant, et chargé d’espoir ».
 
Pour finir, le Sultan de Bangassou, M. Mbringa-Takama, a apprécié à sa juste valeur « les actions que mènent les autorités présentes actuellement sur le terrain pour la normalisation de la vie dans le Mbomou et a vivement souhaité une forte implication des notables locaux dans l’administration de la contrée ». C’est pour cela qu’il s’est dit disposé de mettre à contribution les Ndélé, Birao et Rafaï.
 


Vendredi 14 Juin 2013
Alain-Patrick MAMADOU / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2286 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32