Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Les Nations Unies favorables à un dialogue politique 'différent' en Centrafrique

Bangui, 07 fév (ACAP)- Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, M. François Lonsény Fall, a déclaré jeudi que le dialogue politique inclusif en préparation ne sera pas comme les précédents dont les résolutions n’ont pas été mises en pratique, et doit voir la participation de toutes les parties prenantes, en vue de créer les conditions favorables pour une paix véritable en Centrafrique.



Cette déclaration a été faite au cours d’une conférence de presse qu’il a animée au siège du Bureau des Nations Unies en Centrafrique (Bonuca) à Bangui le jeudi 07 février 2008, en présence du représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) M. Toby Lanzer.

« Notre volonté est, bien sûr, de voir la participation de tous les mouvements politico-militaires au processus du dialogue afin de créer les meilleures conditions pour une paix durable en République Centrafricaine », a-t-il dit, précisant que des contacts sont en cours avec les autres groupes rebelles dont les délégués ne siègent pas encore au comité préparatoire.

M. François Lonsény Fall a également affirmé que le comité préparatoire est habilité à prendre des contacts et convaincre les différentes parties à participer effectivement au processus pour que le dialogue soit constructif.

« Si nous nous réjouissons de ce développement positif, nous restons très préoccupés par la crise sociale qui secoue actuellement le pays », a-t-il affirmé, faisant remarquer que cette crise ne favorise pas un climat apaisé.

Tout en reconnaissant la légitimité des revendications syndicales, « nous avons recommandé aux centrales syndicales d’éviter tout acte de violence tout en recommandant au gouvernement de tout faire pour améliorer ses performances en matière de mobilisation, de sécurisation des recettes de l’Etat et de gestion plus rigoureuses des règies financières », a-t-il déclaré.

Cette conférence de presse est la toute première, tenue par le nouveau représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, depuis qu’il a succédé au général Lamine Cissé, il y a quatre mois.





Jeudi 7 Février 2008
J. Soupou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 8032 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36