Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Les Kenyans attendent les résultats du scrutin présidentiel dans l'anxiété (PAPIER GENERAL)

NAIROBI, 6 mars (Xinhua) -- Les Kenyans attendent avec une certaine anxiété les résultats des élections générales, craignant de plus en plus l'éventualité de violences, alors que la publication des décomptes a été retardée par une panne informatique affectant les systèmes de transmission de données électoraux.



Ces retards ont soulevé des inquiétudes croissantes sur les possibilités de litiges sur les résultats définitifs, comme ceux qui ont déjà causé un bain de sang faisant plus de 1 200 morts.
 
Afin d'assurer des élections équitables et transparentes, le Kenya a fait appel à une technologie dont la défaillance suscite des vagues d'anxiété dans tout le pays.
 
La Commission chargée de l'organisation des élections, la Commission indépendante des élections et des frontières (IEBC), a reconnu cette défaillance, qui l'a contrainte à recourir à un décompte manuel des bulletins dans le centre de décompte national de Bomas, au sud de Nairobi.
Le président de l'IEBC, Isaack Hassan, s'est engagé mardi à publier les résultats de la présidentielle en premier, comme le prévoit la Constitution, d'ici à mercredi soir, mais le décompte manuel du scrutin présidentiel n'a commencé qu'en fin d'après-midi de ce même jour.
 
Auparavant, quelque 5 millions de votes avaient été décomptés au moyen du système électronique. Cette défaillance a été décriée par la population kenyane qui craint qu'elle ne puisse conduire à des violences ou donner lieu à une propagande négative susceptible de déclencher de telles violences.
 
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon a appelé les Kenyans à garder leur calme et à attendre pacifiquement le décompte des résultats.
 
"Je suis heureux de la conduite pacifique et ordonnée des Kenyans jusqu'à ce stade du processus. Les électeurs, les candidats, les dirigeants politiques et leurs partisans doivent maintenant garder le même calme et la même patience, pour permettre à l'IEBC d'achever son décompte des votes, et s'abstenir de toute déclaration qui pourrait miner son autorité ou susciter des tensions", a déclaré le secrétaire général dans un communiqué.

Jeudi 7 Mars 2013
Xinhua

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 8007 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36