Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Les Fauves de la Centrafrique battent les Hirondelles du Burundi 2 -0

Bangui, 13 nov. (ACAP) – Les Fauves de football de Bas-Oubangui de la Centrafrique ont battu mercredi 13 novembre 2019 à Bangui, les Hirondelles du Burundi sur le score de 2 -0 en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football Cameroun 2021, au Complexe Sportif Barthélemy Boganda, cette rencontre dirigée par le trio arbitral de nationalité kényane, a constaté l’ACAP.



Les Fauves de Centrafrique
Les Fauves de Centrafrique
L’arbitre central Antony Ogwayo a donné le coup d’envoi de cette compétition internationale sous une chaleur de plomb qui annonçait la pluie, les Fauves de football de Centrafrique sont rentrés sitôt dans le jeu, en ouvrant le score à la 5ème minute sur une action personnelle du n° 8 Vianney Mabidé, dans un stade en ébullition, et c’est sur cette différence d’un but à zéro que les deux formations sont rentrées aux vestiaires.
 
A la reprise, après avoir suivi les consignes des sélectionneurs, les Hirondelles du Burundi ont multiplié des attaques qui n’ont pas payé, car ils ont raté deux occasions franches qui devraient les mettre à l’abri. Tout comme les Fauves qui ont frappé sur la barre transversale gauche du portier burundais, Jonathan Nahimana.
 
Dans les arrêts du jeu à la 92ème  minute, l’homme du match, Vianney Mabidé a fait une passe décisive au n°13 Louis Mafou qui doublé le score de deux buts à zéro.
 
L’entraineur des Fauves, François Zahoui a reconnu que ses poulains ont souffert pendant un quart d’heure, mais tout en félicitant ses joueurs et le public, car c’est une victoire qu’il voulait à tout prix.
 
« Les Fauves ont eu un moment difficile, mais c’est à nous de tirer des enseignements de ce genre de situation, on doit grandir tous ensemble les joueurs et moi, car c’est par les erreurs qu’on apprend pour corriger les imperfections   », a-t-il relevé.
 
Il a renouvelé que la victoire est difficile contre une équipe valeureuse du Burundi, à travers cette rencontre les Fauves iront en Mauritanie avec beaucoup d’enseignements.
 
Le sélectionneur de l’équipe nationale du Burundi, Alain-Olivier Niyounguéko a justifié la défaite de ses poulains par la fatigue due à la chaleur, tout en faisant savoir que c’est la première fois qu'il entame un match par ce rythme; à cet effet et il va se préparer en conséquence pour le match retour à Burundi.
 
Il convient de signaler que le Burundi a participé à la dernière phase finale  de la CAN 2019 en Egypte, tandis que la Centrafrique n'a même pas une fois participé à la phase finale de la CAN.


 

Mercredi 13 Novembre 2019
Fb / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Redaction Acap | 29/11/2019 | 374 vues
00000  (0 vote)
1 sur 12

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur