Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Le parti de l’ancien président François Bozizé passe à l’opposition

Bangui, 12 juil. (ACAP) – Le Secrétaire général du parti travailliste Kwa Na Kwa (KNK, ancien parti au pouvoir), Bertin Béa, a annoncé, à l’ouverture des travaux du 3ème conseil national ordinaire du parti lundi à Bangui, que le KNK se situe désormais dans l’opposition.



Les participants au 3ème conseil national du KNK
Les participants au 3ème conseil national du KNK
Bertin Béa a invité les cadres, ouvriers et ouvrières à réfléchir notamment sur le retour à temps du président fondateur du KNK, François Bozizé, afin de l’investir pour l’élection présidentielle de 2020 et de s’appesantir sur les conditions pénibles du peuple centrafricain.
 
« Le KNK en appelle au Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Gueteres, garant de la paix mondiale de favoriser les conditions de participation inclusive des acteurs politiques centrafricains dans la recherche des solutions de sortie de crise », a-t-il déclaré.
 
Selon lui, face à la persistance de la crise, sa formation politique a exhorté ses partenaires historiques, l’Union européenne et, surtout la France, à se réinvestir davantage pour aider le peuple centrafricain meurtri.
 
Au cours de cette cérémonie, quelques leaders politiques se sont succédé à la tribune et ont unanimement souhaité le retour de l’ancien président centrafricain François Bozizé Yangouvounda en  vue de participer à la vie politique de son pays.
 
Les travaux du 3ème conseil national ordinaire du KNK vont se poursuivre à Bossangoa  (305 km au nord de Bangui), dans la préfecture de l’Ouham, ville natale de François Bozizé.

Depuis l'élection à la présidence de la République de Faustin Archange Touadéra, ancien deuxième vice-président du KNK, le parti de François Bozizé s'était rangé dans la majorité présidentielle jusqu'à ce 12 août.
 
Il convient de noter que le conseil  national ordinaire est un organe  semi permanent du KNK, qui est chargé de mettre en œuvre la politique générale, économique, sociale et culturelle définie par le congrès.
 
Porté sur les Fonts baptismaux en août 2009, le KNK est devenu un parti politique à part entière en novembre 2010, avec la tenue à M'baïki (110 km au sud-ouest de Bangui), dans la préfecture de la Lobaye, de son premier congrès qui a mis en place ses différents organes.

Le premier conseil national du KNK s’était tenu à Bangui le 15 mars 2010, jour du 7ème anniversaire de l’accession au pouvoir par un coup de force de son chef, le général François Bozizé, en exil à Kampala, en Ouganda depuis son renversement le 24 mars 2013 par une coalition rebelle dénommée « Séléka » (alliance, en sango, langue nationale de la RCA).

 

Lundi 12 Août 2019
Fb / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
Défilé du personnel féminin de l'armée de terre
Défilé des chars  de la Garde Presidentielle
Le feu de brousse
Les déplacés du site de la minusca situé au  pk 8 de BAMBARI  sont en fuite
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1724 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur