Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

La ministre Ramadan lance la campagne contre les violences faites aux femmes

Bangui, 24 nov. (acap) – La ministre de la Promotion du Genre, de la Protection de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Margueritte Ramadan, a lancé mercredi 24 Novembre 2021 à Bangui, la campagne de lutte contre les violences faites aux femmes, appelant les partenaires multilatéraux à soutenir le gouvernement dans son plan de protection aux femmes et aux filles contre les violences basées sur le genre.



Cette journée à pour but de  garantir un avenir meilleur et un monde plus juste, sans violence à l’égard des femmes et des filles. La Journée s’organise autour du thème ‘’Arangez le monde : tous unis, d’ici à 2030, pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes’’.
 
La ministre Margueritte Ramadan, a déclaré que la commémoration de ces 16 jours d’activisme, offre l’opportunité d’attirer une fois de plus l’attention individuelle et collective, sur la nécessité d’aborder la question des violences faites aux femmes et aux filles, et de promouvoir leurs Droits Humains, afin de leur assurer protection et sécurité.
 
« Les violences basées sur le genre, qu’elles soient commises en situation de paix, de guerre ou de post-conflit, interpellent tout le monde à cause de leur gravité. Ainsi, la lutte contre ce fléau constitue une préoccupation majeure pour la communauté tant nationale qu’internationale », a poursuivi la ministre Ramadan.
 
Elle a par ailleurs, fait savoir qu’en République Centrafricaine, et selon le rapport du système de gestion de l’information sur les violences basées sur le genre, de 2016 à 2020, un total de 51.730 cas de violences basées sur le genre ont été enregistré parmi lesquelles il y a eu 10.987 cas de violence sexuelle, soit 21% et 40.743 cas, soit 79% des autres formes.
 
« Toutes ces violences sexistes et sexuelles faites aux femmes et aux filles, trouvent leur origine dans les inégalités construites et entretenues pendant longtemps entre les femmes et les hommes », a-t-elle fait remarquer.
 
Rappelons que ce Plan de mise en œuvre de la Stratégie est un document de coordination de toutes les interventions des Partenaires Techniques et Financiers de la République Centrafricaine œuvrant dans le cadre de la promotion du genre, de la lutte contre les violences basées sur le genre, conformément aux orientations de l’Objectif du Développement Durable  (ODD) qui vise l’égalité entre les sexes.
 

 

Jeudi 25 Novembre 2021
Alban ANGOULAKA- / ACAP.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 2283 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32