Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

L'association des étudiants centrafricains invite les déplacés à reprendre les cours

Bangui, le 07 Fév. (ACAP)-Le président de l’’Association des Etudiants centrafricains (ANECA), Norbert Pounaba, a appelé, vendredi 3 février 2017 à Bangui, tous les étudiants centrafricains déplacés à l’intérieur et à l’extérieur de la République Centrafricaine à reprendre les cours dans les différentes facultés de l’université de Bangui.



« Le bureau de l’ANECA  a  déjà  entamé une action dans ce sens, en l’occurrence la visite des membres de ce bureau aux étudiants résidant au Km5, dans le 3è arrondissement de Bangui, pour les rassurer que leur sécurité serait garantie en vue de la reprise des cours", a indiqué Norbert Pounaba.

L’unique Université de Bangui, qui dessert le  pays,  est  un lieu où  le vivre ensemble, le pardon, la tolérance et la cohésion sociale  doivent régner, a-t-il souligné, rappelant que, « beaucoup d’étudiants  ont  abandonné les études  pendant  les récentes crises pour  diverses  raisons ».

Selon lui, certains étudiants accusés d’être  complices des groupes armés (séléka et Balaka)  étaient  obligés de fuir pour être à l’abri de la vindicte populaire, ce qui  a provoqué la fuite massive des étudiants centrafricains à  l’intérieur et  à l’extérieur du pays.

L’organisation d'une opération dénommée "Festi-Unive"  dont le but est de  sensibiliser les étudiants  sur la cohésion sociale,  le vivre ensemble et la tolérance a mené des démarches visant la réconciliation.

C'est pourquoi il exhorte les étudiants qui ont craint pour leur sécurité de reprendre les cours à l’Université de Bangui car  "ils sont mieux sécurisés sur le campus qu’au quartier’’, a-t-il ajouté.

 Il convient de noter qu’il est difficile de connaître le nombre des étudiants qui ont  abandonné les études à cause de l’insécurité.
 

Mardi 7 Février 2017
Armando YANGUENDJI/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 3714 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36