Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

L'abbé Richard Filakota présente à Bangui son livre intitulé " L'Union Africaine et la crise en Centrafrique "

Bangui, 18 août (ACAP)- L'ancien Recteur de l'Université Catholique d'Afrique Centrale (UCAC), Richard Filakota, a présenté, samedi 18 août 2018 à Bangui, un livre qu'il vient de publier sous le titre "L’Union africaine et la crise en Centrafrique", en présence du président de l'Observatoire centrafricain des droits de l'Homme (OCDH), Maître Mathias Barthélemy Morouba.



C’est une modeste contribution pour mettre en exergue les multiples crises que le pays a connus ces derniers temps, a déclaré l'auteur, précisant être au-dessus de toutes  les confessions  religieuses et déclinant son appartenance religieuse à travers son engagement dans cet ouvrage qui comprend au total dix chapitres.

« C’est un cri du cœur que ce livre lance à l’attention de la population centrafricaine victime des exactions des groupes armés car c’est suite aux réactions de l’Observatoire Centrafricain des Droits de l’Homme (OCDH), aussi par la demande de l’Union Africaine (UA)que ce livre a vu le jour » a-t-il souligné.

Il est à noter que cette présentation a été suivie par une dédicace  en présence du modérateur  l’ancien recteur de l’université Emile Ndjapou.

Socio-anthropologue, islamologue de nationalité centrafricaine, actuel Directeur de l’Institut Supérieur Agronomique de l’Afrique Centrale(ISSAC), Richard Filakota a déjà publié, en 2009 aux éditions L'Harmattan, un ouvrage intitulé "Le renouveau islamique en Afrique noire - L'exemple de la Centrafrique".

Il y relève que la République Centrafricaine, pays laïc, à majorité chrétienne et géographiquement enclavé, est au coeur de la dynamique impulsée par les nouvelles organisations associations islamiques qui viennent occuper les secteurs sociaux restés vacants suite à l'effondrement des Etats africains, sous le poids de la dette, de la mauvaise gouvernance et des réformes des institutions financières internationales.



 

Samedi 18 Août 2018
Jonas Bissanguim / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 11263 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32