Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

L'Union des Avocats arabes réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc

Marrakech, 26/11/06 - L'Union des Avocats Arabes (UAA) réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc et estime que le Sahara marocain fait partie intégrante du territoire national du Royaume, a affirmé samedi le secrétaire générale de l'Union, M. Ibrahim Semlali.



Dans une déclaration à la MAP au terme des travaux de la 2ème session annuelle du bureau permanent de cette instance, M. Semlali a ajouté que l'une des recommandations de cette rencontre "met l'accent sur la nécessité de libérer les séquestrés marocains dans les camps de Tindouf et de trouver une solution politique à la question du Sahara marocain".

Il a, d'autre part, fait savoir que l'Union des Avocats arabes affirme que "la résistance en Palestine, en Irak et au Liban constitue l'unique voie pour recouvrir les droits de ces pays".

L'UAA exprime aussi son attachement également à l'unité territoriale du Soudan et "rejette toute ingérence étrangère dans le conflit du Darfour" pouvant mettre en péril la stabilité de ce pays et de la région tout entière, a poursuivi M. Semlali.

Evoquant la situation de la profession d'avocat au plan arabe, le secrétaire général a relevé que l'Union insiste sur l'importance de l'implication des avocats dans les processus de prise de décision en la matière et appelle les décideurs à oeuvrer pour garantir l'indépendance de la justice.

Lors de cette session, les débats ont porté notamment sur la situation sur les scènes arabe, régionale et internationale, les conséquences de l'escalade militaire israélienne en Palestine et au Liban, les développements de la situation en Irak et au Darfour".

En marge de cette réunion, s'est tenue une conférence consacrée notamment aux questions de l'indépendance des magistrats et des avocats, aux conséquences de l'Accord général du commerce des services (AGCS) et au rôle de l'avocat dans la consolidation de l'Etat de droit.




Dimanche 26 Novembre 2006
Map/Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 10944 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32