Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
     

L'ONU et l'Union Africaine appellent les habitants de Bangui au calme

Bangui, 11 av. (ACAP)- Le Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine, Smaïl Chergui, et le Secrétaire-Général adjoint des Nations Unies chargé des opérations, Jean-Pierre Lacroix, ont publié, mercredi 11 avril à Bangui, un appel au calme aux populations de Bangui, leur demandant de " ne pas être victimes de rumeurs et de manipulations".



" Vos autorités sont à pied d’œuvre en collaboration avec la MINUSCA pour restaurer l’ordre public et assurer la protection de toutes les populations civiles sans distinction", affirment les deux responsables arrivés la veille dans la capitale centrafricaine.

"Notre présence conjointe ici, en collaboration avec le Gouvernement centrafricain, vise à réaffirmer notre engagement sans ambiguïté pour l’Initiative africaine pour la paix et la réconciliation en RCA, qui comme l’a souligné le Conseil de Sécurité, représente la seule issue pour une sortie de crise", indiquent-ils.

Ils se sont dits "préoccupés par les tensions persistantes dans le quartier du kilomètre 5 de Bangui, ajoutant condamner " fermement les tentatives d’instrumentalisation de cette opération ainsi que les attaques perpétrées contre les soldats de la paix dont une vingtaine a été blessée et l’un d’eux a succombé à ses blessures".

"Nous tenons à souligner qu’en étroite coordination avec le Gouvernement centrafricain, nous sommes prêts à utiliser tous les moyens dont dispose la communauté internationale pour créer les conditions pour la restauration de la paix en RCA. Par tous les moyens, nous entendons d’abord le dialogue et si nécessaire la force", ajoutent les deux personnalités.

La déclaration conjointe de Smaïl Chergui et Jean-Pierre Lacroix intervient au lendemain de violents accrochages ayant opposé au Kilomètre 5 les casques bleus de la MINUSCA, appuyés par les forces de sécurités intérieures, et les groupes armés.

Dans un communiqué publié mardi 10 avril, la MINUSCA indique que sa Force "a dû repousser des éléments lourdement armés des groupes criminels qui ont délibérément ouvert le feu sur les forces internationales, qui ont riposté. Neuf casques bleus membres du contingent rwandais ont été blessés, dont l’un a succombé à ses blessures".

Répondant à l'appel des commerçants du Kilomètre 5, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) et les forces de sécurité intérieures ont lancé une opération conjointe,dimanche 8 avril, pour mettre fin aux exactions des groupes armés opérant en véritables gangs dans cette agglomération considérée comme le poumon économique de Bangui.

 

Mercredi 11 Avril 2018
Acap Rédaction

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | DOSSIERS | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT RURAL | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME


Service Photos
Inscription à la newsletter
VIDEOS
POLITIQUE
| 30/01/2015 | 1232 vues
11111  (4 votes)
1 sur 3

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur