Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Des familles centrafricaines réfugiées au Congo regagnent la RCA

Bangui, 25 août (ACAP) - Quelque 206 Centrafricains réfugiés au Congo ont quitté la ville congolaise de Bétou (nord), proche de la ville centrafricaine de Mongoumba (sud-ouest) pour regagner leur pays, les 23 et 24 août 2018, lors d'un rapatriement supervisé par le directeur de cabinet du ministère de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale, Georges-Maximilien Mbaga, avec le concours du Haut-commissariat des Nations-unies pour les réfugiés (UNHCR).



Le Directeur de cabinet Georges-Maximilien Mbaga souhaitant la bienvenue aux retournés à Mongoumba
Le Directeur de cabinet Georges-Maximilien Mbaga souhaitant la bienvenue aux retournés à Mongoumba
Après leur rapatriement volontaire, ces réfugiés centrafricains qui vivaient à Pointe-Noire, Brazzaville et Bétou, au Congo, ont été disséminés  sur 161 kilomètres, dans les régions du sud-ouest de la République Centrafricaine, notamment dans les localités de Mongoumba, Batalimo, Mbata, Mbaïki etBangui, la capitale.
 
D'après Jean-Cyriaque Grawa, administrateur de protection à la représentation du HCR en RCA, ces ex-réfugiés ont librement et volontairement choisi de retourner dans leur pays d'origine, se fondant sur la stabilité dans les villages, communes et villes d'origine le long du tronçon concerné.

Ils ont également été rassurés par leurs prédécesseurs qui ont pris le chemin du retour fin mars et mi avril derniers, a-t-il ajouté.
 
La reprise du rapatriement volontaire des Centrafricains résidant sur le territoire congolais fait suite à leurs demandes persistantes qui s'inscrit dans la meilleure solution durable aux problèmes des réfugiés, a-t-il précisé.
 
Dans un communiqué de presse du HCR rendu public le jeudi 23 août dernier, le Représentant du HCR en RCA, Buti Kale, a déclaré que l'organisation qu'il dirige s'emploiera à " faciliter l'opération, en partenariat avec les gouvernements centrafricain et congolais".
 
Aux fins d'accompagner les rapatriés volontaires à s'insérer dignement dans leur communauté d'origine sur le territoire centrafricain, des kits de réintégration leurs sont remis, leur permettant, entre autres, de lancer des activités génératrices de revenus et de recommencer une nouvelle vie.
 
Les réfugiés centrafricains ont perdu ce statut à la frontière entre la République du Congo et la République Centrafricaine, au moment des formalités et de la remise du convoi desdits réfugiés aux autorités centrafricaines. Désormais, les "retournés" sont sous la protection de l'Etat centrafricain tout en bénéficiant de l'accompagnement du HCR.

Il y a lieu de rappeler que la crise que connaît la RCA avait contraint des Centrafricains à chercher asile dans les pays voisins, parmi lesquels la République du Congo où ont trouvé refuge 31.688 individus.
 
Les partenaires impliqués dans le rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains sont : le projet d'appui au retour et à la réintégration en République Centrafricaine (PARRET), l'ONG Jeunesse unie pour la protection de l'environnement et le développement communautaire (JUPEDEC) et l'ONG Afrique secours et assistance (ASA).
 
 

Samedi 25 Août 2018
Alain-Patrick Mamadou / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1203 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur