Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Des éléments de l’armée de l’air centrafricaine formés à la tactique du secourisme et du combat

Bangui, 23 août (ACAP)- Une trentaine d’éléments de l’armée de l’air centrafricaine ont achevé, vendredi 23 août à Bangui, un stage de tactique portant notamment sur le check-point et le secourisme au combat auprès des éléments français du Gabon(EFG).



le chef de corps de l'armée de l'air remettant une attestation à un récipiendaire en présence des militaires français
le chef de corps de l'armée de l'air remettant une attestation à un récipiendaire en présence des militaires français
L’objectif de cet atelier de deux semaines est de compléter leur savoirs-faire dans le domaine du check-point (poste de contrôle routier), de l'instruction sur le tir au combat et du secourisme au combat afin d’assurer pleinement la mission de protection aéroportuaire.

Le lieutenant-colonel Rostollan, commandant le Détachement d’appui opérationnel (DETAO) a indiqué qu’à travers cette formation, la France participe à la reconstruction de l’armée centrafricaine et traduit l’indéfectible lien d’amitié entre les deux pays.

Quant au chef de bataillon Fabrizio Gouli, il a remercié la France pour les appuis multiformes à la formation des forces armées centrafricaines.

« La formation dispensée par les EFG contribue efficacement à la montée en puissance des FACA et je présente, au nom de l’état-major des armées, ma gratitude à la France pour ces apports », a-t-il déclaré.

« Je partagerai avec mes camarades les connaissances que j’ai apprises auprès de nos frères  d’armes français, surtout la manière de secourir et la manipulation d’armes», se félicite le caporal-chef Aimery Ouakou Ngouyombo un des récipiendaires.

Signalons que tous les éléments ont reçu leur attestation, synonyme de succès à ce stage.

Rappelons que le 12 juillet dernier, le DETAO a dispensé une formation sur la technique d’intervention opérationnelle rapprochée au profit d’une cinquantaine d’éléments de l’armée de l’air centrafricaine.

Né des cendres de l’opération sangaris et de la mission des’éléments d’assistance opérationnelle, le DETAO apporte depuis décembre 2018 un appui aux militaires français inséré dans les organisations internationales en Centrafrique, à la formation des forces de défense et de sécurité centrafricaines et à la population.
 
 
 

Vendredi 23 Août 2019
F.G. / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 15/11/2019 | 429 vues
00000  (0 vote)
1 sur 11

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur