Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Cinq généraux des FACA arborent leur nouveau galon

Bangui, 18 Janv. (ACAP)- Le Président de la République, Faustin Archange Touadéra a présidé samedi 18 janvier 2020 au Camp Kassaï à Bangui, la cérémonie de port d’attribut et de galon aux cinq officiers généraux des Forces armées centrafricaines (FACA) nouvellement promus au titre de l’année 2020.



Le président F.A TOUADERA entrain de remettre les épaulettes au général de division Z. MAMADOU
Le président F.A TOUADERA entrain de remettre les épaulettes au général de division Z. MAMADOU
Le but de cette cérémonie qui a vu la participation du Président de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement, les représentants militaires de l’EUTM-RCA et ceux de la MINUSCA consiste pour le Chef de l'Etat, chef Suprême des Armées, à remettre les étoiles à ces cinq officiers généraux : Général de division Jean Pierre Dolle-Waya, Général de brigade Zéphirin Mamadou, Général Ludovic Ngaifei, Général de brigade Théophile Tchimangoua et le Colonel Alfred Service, ainsi que quelques officiers supérieurs et subalternes.

Le général de corps d’armée Jean Pierre Dolle Waya, l'un des heureux récipiendaires a indiqué au nom de ses pairs que c’est une marque de confiance que le Président  TOUADERA  a placé en l’Armée Centrafricaine.

« Durant  sa première mandature, il a gradé dix officiers généraux.  L’Armée nationale est en pleine reconstruction, et il faut des officiers généraux pour la guider. C’est une lourde tâche que le Chef suprême des  armées nous a confié, et nous ferons tout pour encadrer nos troupes afin de protéger et défendre la population qui ne cesse de réclamer son armée», a-t-il poursuivi.

Signalons que le 06 février dernier, cinq officiers supérieurs des FACA ont été élevés au grade de général de brigade par le Président Touadera.

Soumis à un embargo sur les armes imposé par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies depuis 2013, suite au renversement du régime du général François Bozizé par une coalition de groupes armés dénommée "Séléka", l'armée centrafricaine est en  pleine reconstruction sur la base d'une loi de programmation militaire adoptée le 18 décembre 2018, qui prévoit un recrutement étalé sur 5 ans jusqu'en 2023. 
 
 
 

Samedi 18 Janvier 2020
F.G / ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 26/12/2019 | 630 vues
00000  (0 vote)
1 sur 17
Galerie

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur