Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Centrafrique/Société : fin à Bangui des Etats Généraux de la justice centrafricaine

Bangui, 20 oct. (ACAP)- Les Etats Généraux de la justice centrafricaine ont pris fin samedi en mi-journée à Bangui, avec une cérémonie solennelle présidée par le ministre d’Etat chargé du Développement rural, le colonel Charles Massi, représentant du Président de la République, a constaté l’ACAP sur place.



Au terme de cinq jours de travaux, les délégués répartis en 3 ateliers ont adopté 77 recommandations censées redonner sa crédibilité à la justice centrafricaine grâce à un meilleur respect des textes et à un renforcement des capacités de l’appareil judiciaire.

Parmi les nombreuses recommandations adoptées par les délégués, il conviendrait de retenir celles relatives à l’institution d’un secrétariat général permanent chargé d’assister le Président de la République dans la gestion de la carrière des magistrats, à la non immixtion dans les procédures judiciaires des autorités politiques et administratives et à la création d’un Conseil supérieur de lutte contre la corruption (C.S.L.C.).

Dans le souci de faciliter l’accès des citoyens à la justice, les délégués ont également préconisé le recrutement et la formation en nombre suffisant de magistrats et auxiliaires de justice en vue de l’extension des juridictions sur toute l’étendue du territoire national.

Dans le discours de clôture du Président de la République, prononcé par son représentant, celui-ci a déclaré que les conditions de recrutement des magistrats doivent être revues et qu’un accent particulier doit être mis sur l’enquête de moralité.

Ouverts le 16 octobre dernier par le général François Bozizé, les Etats Généraux de la Justice centrafricaine ont réunis au palais de l’Assemblée Nationale près de quatre cents (400) délégués issus de la société civile, des milieux judiciaires et d’autres institutions de l’Etat.

Organisées avec l’appui financier et technique de l’Union Européenne, de l’Organisation internationale de la Francophonie, du Programme des Nations Unies pour le développement et du Bureau des Nations Unies en Centrafrique, ces assises ont été précédées d’ateliers régionaux tenus dans l’arrière-pays et d’une enquête réalisée à Bangui sur la perception de la justice par les citoyens.

Samedi 20 Octobre 2007
S.P. N’douba/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 8029 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36