Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Centrafrique/Nécrologie : Obsèques de sœur Noëlla Lourd.

Bangui, 11avril (ACAP)- Le président de la République François Bozizé a assisté mercredi 11 avril aux obsèques de la Directrice du complexe scolaire Saint-Charles de Bangui, sœur Noëlla Lourd, décédée le 1èr avril dernier, à la suite d’une maladie, à la Cathédrale immaculée conception de Bangui en présence de l’archevêque de Bangui Monseigneur Paulin Pomondjimo et du médiateur de la République le professeur Abel Goumba.



A l’occasion de la grande messe de requiem dirigée par Mgr Paulin Pomondjimo, le Président de la République a élevé la défunte sœur au grade de Commandeur dans l’ordre du mérite Centrafricain.

Née en 1925, car elle est décédée à l’âge de 82 ans, Sœur Noëlla est arrivée en Centrafrique en 1950. Depuis lors, elle s’est préoccupée de l’éducation et de la formation des jeunes enfants. Ainsi, après avoir servi l’église catholique Saint Joseph de Bambari de 1950 à 1956, elle est retournée à Bangui en 1956 où elle dirige le complexe scolaire Saint-Charles jusqu’à sa mort.

Il convient de préciser que la sœur Noëlla fait partie des pionniers de l’éducation en Centrafrique. Sa rigueur, sa détermination ont fait de l’école Saint-Charles un établissement d’élites. C’est dans ce contexte que la ministre des Affaires sociales Mme Marie Solange Pagonéndji Ndakala n’a pas hésité dans son témoignage de qualifier cet établissement de « lycée de la providence ».
Selon Mme Ndakala, la sœur défunte était « la partenaire privilégiée de l’éducation nationale, car elle a eu à former de nombreux cadres de la République Centrafricaine ».

Pour le représentant des parents d’élèves de l’école Saint Charles, M. Emile Ndjapou, « la disparition de la sœur Noëlla est une panique pour les parents d’élèves de cet établissement scolaire, car elle se préoccupait de l’éducation à la fois intellectuelle, morale et spirituelle de ses élèves ».

Après la messe de requiem, la dépouille a été conduite au cimetière missionnaire Saint-Paul des Rapides, dans le 7ème arrondissement de Bangui, accompagnée d’un grand nombres d’élèves, parents d’élèves, amis et connaissances avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « hommage a notre regrettée Directrice sœur Noëlla



Jeudi 12 Avril 2007
Nina Gbagbo/Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 1203 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur