Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Centrafrique : Appui de la France à l’ONG DRC pour la protection des enfants dans les conflits armés

Bangui, 20 avril(ACAP)-L’Ambassadeur haut représentant de la République Française en République Centrafricaine, M. Jean Pierre Vidon, et M. Saïd Karmoui, directeur pays RCA du Conseil Danois pour les Réfugiés, ont procédé, lundi 19 avril à l’Alliance Française de Bangui, à la signature d’une convention de subvention d’un montant total 16 989 250 FCFA.



Ce financement, attribué à DRC sur le Fonds de Solidarité Prioritaire (FSP) « protection des enfants dans les conflits armés » du ministère français des Affaires étrangères et européennes, permettra la mise en œuvre d’un programme d’appui à la réinsertion et à la sensibilisation dans les sous-préfectures de Paoua, Nanga Boguila et Markounda, pour plus de 2000 enfants vulnérables.

« Ce projet, d’un montant de 250.000 euros soit 163.989.250 Francs CFA pour la période 2010-2011, vise à la démobilisation des enfants associés aux forces et aux groupes armés, à leur réinsertion durable mais aussi à la prévention du recrutement de mineurs, cela dans les sous-préfectures de Paoua, Nanga Boguila et Markounda. Il s’inscrit à la fois dans le cœur du programme de l’UNICEF pour la protection de l’enfant dans le pays, et sous la tutelle du ministère des affaires sociales », a précisé l’Ambassadeur de France.

L’objectif est de proposer aux enfants un cadre de vie enfin stabilisé, de nouvelles opportunités éducatives et professionnelles, et des conditions de vie améliorées pour l’ensemble de leurs communautés. Une partie des facteurs qui peuvent pousser certains mineurs à rejoindre des groupes armés ont ainsi de meilleures chances d’être éliminés, a indiqué M. Vidon.

Selon lui, l’approche proposée par DRC est d’autant plus intéressante et ambitieuse qu’elle est globale, multisectorielle et multi acteurs. Elle s’adresse aux enfants démobilisés mais aussi aux enfants vulnérables, aux familles de ces enfants et à l’ensemble des communautés, cela afin d’éviter toute stigmatisation. Elle se propose d’intervenir dans des domaines divers (éducation, agriculture, formation professionnelle, sensibilisation aux droits des enfants, activités génératrices de revenus, santé).

Ce programme de la France répond à la double volonté d'agir pour assurer une réinsertion durable des enfants victimes des conflits armés et de prévenir pour parvenir à une amélioration du sort de ces enfants en cas de conflits armés, a souligné le diplomate français.

« Il s’articule ainsi autour de trois composantes : l’appui aux activités de protection et d’assistance aux enfants dans les conflits armés,la prévention et la lutte contre le recrutement d’enfants par les forces et les groupes armés et le renforcement des compétences des autorités nationales des pays concernés », a-t-il ajouté.

M. Vidon a rappelé que cette action fait partie des 10 projets soutenus par la France dans les 6 pays couverts par le programme FSP sur la protection des enfants associés aux forces et aux groupes armées et dont l’objectif final est le même : assurer un meilleur avenir à l’enfant en Afrique, dans le cadre d’un processus de développement durable et de consolidation de la paix.

« Cette subvention s’inscrit ainsi dans la continuité et la cohérence des autres engagements de la coopération française dans le pays, autour du programme DDR, de la RSS, de l’aide alimentaire programmée et de la justice », a conclu l’Ambassadeur..


.

Mardi 20 Avril 2010
Basile REBENE/ ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIETE
Marcellin NGONDA / ACAP | 12/10/2021 | 5079 vues
00000  (0 vote)
1 sur 32