Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Bientôt la 8ème assemblée générale de l’Acérec à Bangui

Bangui, 21 juin (ACAP)- M. Jean Baptiste Koyassambia a annoncé samedi 21 juin 2008, la tenue, de la 8ème assemblée générale de l’Association des conférences épiscopales de la région d’Afrique Centrale (Acérec) à Bangui, du 29 juin au 06 juillet 2008, au cours d’un point de presse qu’il a animé au presbytère de la Cathédrale Notre Dame de Bangui, en sa qualité de coordonnateur des comités préparatoire et d’organisation de cet événement.



A gauche, M. Jean Baptiste Koyassambia, Coordonnateur, à droite, l'abbé Aimé Bertrand Ballay, président de la commission média
A gauche, M. Jean Baptiste Koyassambia, Coordonnateur, à droite, l'abbé Aimé Bertrand Ballay, président de la commission média
Le coordonnateur a expliqué que le budget élaboré pour couvrir ce rendez-vous des évêques de la sous région, s’élève à 61 millions Fcfa et à précisé que 54 millions Fcfa sont déjà disponibles grâce à la contribution de chacun des 9 diocèses du pays à hauteur de 3 millions et 30 millions Fcfa, don personnel du Chef de l’Etat M. François Bozizé.

Il a indiqué que le thème choisi par les évêques pour les assises de Bangui est « Pour une meilleure gestion des biens de nos églises d’Afrique Centrale », tandis que des thèmes secondaires tels que la gestion des biens dans les jeunes Eglises d’Afrique Centrale et l’autonomie de l’Eglise seront abordés.

A la question de savoir pourquoi le choix d’un tel thème, M. Jean Baptiste Koyassambia a répondu que « là où il y a des ressources, il y a toujours des problèmes ». Il a expliqué que l’Eglise Catholique vient de quitter le « système classique » qui voyait les dons venir de partout. Aujourd’hui, a-t-il relevé, chaque Eglise est appelée à cultiver l’auto prise en charge.

Selon lui, pour que l’Eglise réussisse ce nouveau processus, les fidèles de chaque diocèse et de chaque Eglise, doivent apprendre à faire la gestion saine des ressources de leur localité.

Il convient de rappeler que la première assemblée générale de l’Acérec avait eu lieu à Bangui en 1989 à Bangui. Crée par les évêques de la sous région, l’Acérec a pour objectif de « faire vivre l’Eglise pour l’Eglise ».

Chaque deux ans, cette assemblée se réunit dans un des pays de la sous-région et permet aux évêques de se concerter sur des directives et des décisions allant dans le sens du développement de l’Eglise catholique en Afrique Centrale.

Depuis l’Assemblée générale de Ndjaména au Tchad en 2005 sur le thème « jeunesse dans la société et dans l’Eglise », c’est Monseigneur centrafricain Youngbandji de Bossengoa qui assure la présidence de l’Acérec. A l’issue des assises de Bangui, il va passer la main à un évêque d’un autre pays.

Samedi 21 Juin 2008
J. Soupou/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
SOCIAL
Acap Rédaction | 20/04/2020 | 969 vues
00000  (0 vote)
1 sur 21

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur