Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRIQUE DE PRESSE "AGENCE DE L'UNITE NATIONALE"- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
acapnews@gmail.com
Plus d'informations sur cette page : http://https://www.acap.cf/
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
 
     

Ban Ki-moon appelle à investir 25 à 40 milliards de dollars par an dans l'agriculture

NEW YORK (Nations Unies), 18 juil. (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi à investir 25 à 40 milliards de dollars par an pour compenser des années d'abandon du secteur agricole dans le monde et éviter de nouvelles famines.



"Il faut inverser des années de sous-investissement dans l'agriculture et changer les politiques qui ont accru les problèmes", a déclaré le secrétaire général lors d'une réunion de l'Assemblée générale sur la crise alimentaire et énergétique mondiale.

Ban Ki-moon a exhorté les Etats membres à accroître immédiatement l'aide publique afin de répondre aux besoins de ceux qui souffrent de la faim, à savoir au moins 800 millions de personnes, alors que l'accroissement de 50% du coût de la nourriture cette année menace d'augmenter ce chiffre de 100 millions de personnes supplémentaires.

Ban Ki-moon a salué une initiative annoncée par la Commission européenne visant à créer un nouveau fonds spécial de 1,5 milliard de dollars pour une réponse rapide à la crise alimentaire. Ce fonds viendra s'ajouter aux fonds de développement existants et sera coordonné avec le Groupe de travail des Nations Unies sur la crise alimentaire.

M. Ban a présenté à cet égard les principales propositions de ce Groupe regroupées dans un "Cadre d'action global", qu'il a décrit comme un "menu d'actions" qui doivent être adaptées aux besoins de chaque pays.

Parmi ces mesures, il a notamment évoqué l'accroissement de l'assistance alimentaire, alors que la part de l'aide publique dans ce domaine est passée de 18% il y a 20 ans à 3% aujourd'hui. Ban Ki-moon a souhaité que ce chiffre repasse à au moins 10%.

Il a appelé une fois de plus le G8 à "respecter l'engagement qu'ils ont pris en 2005 au sommet de Gleneagles". Ces derniers avaient promis de porter l'aide publique au développement à 50 milliards de dollars d'ici à 2010.

Il a aussi appelé à accroître la production alimentaire, en aidant notamment les 450 millions de petits agriculteurs sur lesquels comptent un tiers de la population mondiale.

Du point de vue commercial, il a appelé à la liberté des marchés, à la réduction des subventions agricoles dans les pays du G8, à la limitation des restrictions aux exportations alimentaires dans tous les pays.

Il a aussi invité les Etats à réévaluer leurs politiques d'incitation à la production de biocarburants.

Samedi 19 Juillet 2008
Xinhua/Acap

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
POLITIQUE
Acap Rédaction | 07/06/2022 | 5854 vues
00000  (0 vote)
1 sur 36