Connectez-vous S'inscrire
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE- République Centrafricaine, Bangui
Inscription à la newsletter
AGENCE CENTRAFRICAINE DE PRESSE
     

Arrivée à Bangui de la mission des garants de l’accord politique de paix et de réconciliation en Centrafrique

Bangui, 05 septembre 2019 (ACAP)-Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union Africaine, Smaïl Chergui a déclaré qu’ils sont revenus de nouveau en République Centrafricaine pour faire le point sur la mise en œuvre de l’accord politique de paix et de réconciliation pour voir quels sont les défis qu’ils doivent relever conjointement avec les autorités du pays, à leur descente d’avion, vendredi dernier à Bangui.



Le Commissaire Smaïl Chergui a expliqué que c’est une visite de suivi des précédentes missions conjointes Union Africaine/Union Européenne/Nations Unies et que c’est à l’issue de leurs rencontres avec les plus hautes autorités qu’ils pourront en détails répondre aux préoccupations des journalistes sur ladite mission.
 
S’agissant de l’évaluation à mi-parcours de cet accord, il a fait savoir qu’il a eu des avancées mais aussi des défis à relever et c’est justement la raison de leur présence en terre centrafricaine.
 
Selon lui, ils sont disposés et disponibles à écouter toutes les parties prenantes audit accord et de discuter sur toutes les questions. Il a indiqué que les 3 organisations sont déterminées et engagées ensemble pour faire aboutir cet accord et s’assurer que toutes les parties prenantes vont respecter leurs engagements.
 
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies, Jean-Pierre Lacroix, intervenant à la suite  a noté que cette mission est venue écouter toutes les parties et décider de comment faire pour aider à accélérer la mise en œuvre de cet accord politique de paix et de réconciliation en Centrafrique qui est et restera la seule voie d’arriver à la paix en République Centrafricaine.
 
Le Directeur Générale Afrique du service Européen pour l’Action Extérieure, Koen Vervaeke, a quant à lui, réitéré l’engagement de l’Union Européenne aux côtés de la République Centrafricaine à travers plusieurs séries d’activités.
 
Il a précisé qu’il faut aller de l’avant en ce sens que l’année prochaine, il y aura la tenue des élections générales en Centrafrique et que la mise œuvre dudit accord de paix s’avère très importante.
 
Il convient de rappeler que la suite de l’agenda de cette visite de 4 jours prévoit une visite à Birao, là où il y a eu des troubles le mois dernier.
 
 

Samedi 5 Octobre 2019
EV/ACAP

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIAL | CULTURE | SPORTS | ENVIRONNEMENT | VIH/SIDA | EDUCATION | DEVELOPPEMENT | SOCIETE | RELIGION | INTERNATIONAL | AFRIQUE | HUMEUR | GRANDE INTERVIEW | HUMANITAIRE | DROITS DE L'HOMME | MEDIAS | SECURITE


Galerie
VIDEOS
ECONOMIE
Acap Rédaction | 01/10/2019 | 344 vues
00000  (0 vote)
1 sur 8

Les nouvelles officielles sur la République Centrafricaine

Partagez-nous sur